En direct

Sondage IPSOS-Le Moniteur : 53% des propriétaires de logements prévoient des travaux d'ici à trois ans

Dominique Errard et François Perrier |  le 30/10/2009  |  SantéEnergieLogementRéglementationTechnique

Les propriétaires de logements sont sensibilisés aux mesures du Grenelle de l'environnement. 95 % d'entre eux s'engagent à limiter leur consommation d'énergie. Leurs priorités vont au solaire, à l'éolien, à l'isolation des bâtiments. Mais aussi à la récupération de l'eau pluviale.

Bonne nouvelle, la sensibilisation n'est plus à faire : la quasi-totalité des propriétaires interrogés par Ipsos pour « Le Moniteur », afin de mesurer auprès d'eux l'impact du Grenelle, a l'intention d'adopter des pratiques respectueuses pour l'environnement. 95 % de ces propriétaires sont prêts à s'engager pour limiter leur consommation d'énergie. Ils le sont dans les mêmes proportions (94 % exactement) pour réduire celle de l'eau. 80 % - 87 % même chez les moins de 45 ans - estiment que l'environnement est une tendance de fond, qu'elle est appelée à se développer au cours des prochaines années. Une mode ? On en parlera moins dans quelques années ? Ils sont seulement 17 % à penser ainsi.

Toute la panoplie des techniques du Grenelle

Vont-ils pour autant passer à l'acte? Oui, pour 53 % d'entre eux, dont 16 % dans les douze prochains mois.
Pour quoi faire ? Installer des équipements producteurs d'énergie renouvelable (panneaux solaires, pompe à chaleur, petite éolienne) ; équiper les logements d'installations de chauffage consommant moins ; poser des fenêtres plus isolantes, isoler les logements. Mais aussi, très largement, investir dans un équipement d'eau pluviale. Bref, toute la panoplie des techniques proposées dans le cadre du Grenelle.
La perspective du retour sur investissement et l'éco-prêt à taux zéro sont des facteurs suffisamment incitatifs, même s'il reste des doutes : 57 % des propriétaires (61 % pour les maisons) estiment que les travaux ou équipements de cette nature coûtent cher à l'investissement. Et puis, la conjoncture économique n'est pas très encourageante, 50 % estiment que la période n'est pas propice. Doutes aussi sur les capacités des professionnels de la construction (20 % des propriétaires estiment qu'ils ne connaissent pas encore assez bien les nouveaux équipements) ; sur la fiabilité des matériels dans le temps ; sur le service après-vente ; sur la garantie. Aussi, quatre propriétaires sur dix seulement ont-ils fait appel à un professionnel - ou envisagent de le faire - pour connaître la performance énergétique de leur logement.

Des aides méconnues mais efficaces

Mais ces professionnels sont bien les premières sources d'information (36 % des réponses) auxquelles on fait appel. Même sur l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), l'entreprise de construction ou l'artisan sont les interlocuteurs auprès desquels on se renseigne. Après la banque bien sûr, mais avant les fournisseurs d'énergie.
Reste que l'effort d'information doit être poursuivi : 70 % des propriétaires interrogés s'estiment plutôt mal (51 %), voire très mal (19 %), informés sur les aides financières de l'Etat et des collectivités locales destinées aux travaux. Dommage, car si elles restent largement méconnues, ces aides sont jugées attractives par 65 % des personnes qui en sont informées. Un véritable levier d'incitation pour commander les travaux. L'effort en vaut la peine.

L'Enquête Ipsos-Le Moniteur
L'Enquête Ipsos-Le Moniteur
Enquête Ipsos-Le Moniteur

Ipsos a réalisé pour le compte du Moniteur une enquête auprès des propriétaires afin de mesurer l'impact des mesures du Grenelle de l'Environnement sur leur intention de réaliser des travaux dans leur logement dans un but environnemental.
Cette enquête a été réalisée par téléphone du 18 au 21 septembre 2009 auprès d'un échantillon de 977 personnes, représentatif des propriétaires français âgés de 18 ans et plus. L'échantillon a été constitué selon la méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de famille, catégorie d'agglomération et région).

Commentaires

Sondage IPSOS-Le Moniteur : 53% des propriétaires de logements prévoient des travaux d'ici à trois ans

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX