Industrie/Négoce

Somfy s’immisce sur le marché de la vidéosurveillance extérieure [CES 2018]

Mots clés : Concurrence - Industriels du BTP - Lieux de travail - Vidéosurveillance

Deux ans après le rachat de la start-up My Fox (12 millions d’euros), le géant français de la maison connectée a mis au point sa toute première caméra de surveillance extérieure, concentrée de technologies dissuasives (sirène, lumière) et intelligentes (IA).

 

Somfy traque désormais les abords des logements. Le spécialiste français des solutions domotiques a dévoilé lors du CES 2018 à Las Vegas, sa toute première caméra de surveillance extérieure, Somfy Outdoor Camera, et enrichit sa gamme d’alarmes et de vidéosurveillances connectée. Sirène étourdissante, lumière aveuglante, haut-parleur autoritaire… L’appareil au design soigné et élégant embarque un concentré de technologies dissuasives afin de réduire au maximum le risque d’intrusion.

Dès qu’un individu s’approche d’un peu trop près de l’habitation, une voix le prévient qu’il se situe dans une zone sécurisée. Un premier avertissement avant le déclenchement d’une sirène puissante (110 dB) dont la durée est personnalisable depuis l’application. Somfy a bien évidemment pensé aux professionnels comme les livreurs qui pourraient s’infiltrer à l’intérieur de la propriété afin de déposer un colis. Une alerte sonore avertit le livreur dès qu’il a été détecté, sans déclencher la sirène. Le propriétaire reçoit alors une notification pour signaler sa présence. Le temps pour le postier de glisser une enveloppe et de repartir en toute tranquillité. Plus remarquable, Somfy Outdoor Camera est capable de distinguer un humain d’un animal, à l’aide d’algorithmes d’intelligence artificielle. Fini donc les fausses alertes. L’alarme se désactive automatiquement lorsque le propriétaire rentre chez lui. Une notification lui rappelle d’activer la détection en cas de départ du domicile.

 

LED infrarouge

 

La nuit, il est possible d’associer la caméra à un luminaire existant afin de renforcer la dissuasion. Pilotable depuis l’application, l’éclairage se connecte également à l’interrupteur bluetooth Somfy. Le propriétaire peut aussi surveiller à distance les allées et venues grâce à des LED infrarouge.

Pour faire face aux variations de luminosité (brouillard, réfléchissement du soleil…), l’appareil est doté de la fonction High Dynamic Range (HDR), une technique photographique qui permet de prendre en compte les tons les plus claires et les plus foncés dans la même image.

 

Compatible avec Alexa et Google Home

 

Comme sur les autres caméras de la gamme Somfy Protect, en cas de détection de mouvement, une alerte avec photo ou vidéo est envoyée et enregistrée dans le cloud. Les vidéos sont consultables et téléchargeables gratuitement pendant 24 heures. Il est également possible de sélectionner une option d’enregistrement et de stockage en continu.

Côté installation, Somfy a souhaité rendre la pose la plus facile et la plus intuitive possible. Somfy Outdoor Camera se branchement simplement à une prise de courant ou en la raccordant à une arrivée électrique.

Disponible à partir de l’été 2018, Somfy Outdoor Camera est compatible avec Tahoma, la solution domotique, mais également Apple HomeKit, IFTTT, Amazon Alexa et Google Home. Le prix n’a pas encore été communiqué.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X