En direct

SOLS ET MURS Décoration murale : une offre dynamique

le 24/10/1997  |  NégoceFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France
Valider

-Un marché domestique tendu.

LES PERSPECTIVES

Les professionnels de la décoration murale réunis au sein du Sfidem (Syndicat français des industriels de la décoration murale) restent optimistes. Ils constatent cependant que l'évolution du marché français en 1996 est comparable à celle enregistrée dans d'autres pays industrialisés avec une stabilisation globale des ventes en volume et en valeur.

Les papiers peints représentent toujours l'essentiel du marché (environ 60 % en volume) - malgré un recul de 4 % en 1996 -. Les autres revêtements muraux progressent dans la même proportion.

Les papiers peints non plastifiés et les encres gonflantes perdent du terrain, tandis que les vinyles expansés en relief (VER) et les vinyles plats poursuivent leur progression. Les non-tissés sont en expansion, de même que la toile de verre. Les vinyles lourds (tissus vinyliques et mousses murales) accusent un recul de 5 %, limité au regard d'un secteur du bâtiment tertiaire fortement déprimé.

Les tissus muraux (collés-tendus/tissus à coller, fils collés), de leur côté, ralentissent leur chute, les tissus techniques (tissus en grande largeur, tissus enduits, tissus non feu, tissus antitaches) montrant une résistance accrue par rapport aux tissus banalisés.

LA DISTRIBUTION

Anne Ostwalt, responsable revêtements de mur à la Fédération nationale de la décoration, estime qu'en dix ans la part de marché des négociants spécialisés a baissé de 18 %, passant de 54 % à 36 %. Et cela au profit des GSB (grandes surfaces de bricolage) et des grossistes. Selon les informations émanant principalement des distributeurs, en 1995 les achats des grossistes en France ont représenté 33 % du marché global contre 20 % pour les GSB.

CHIFFRE D'AFFAIRES 1996 :

environ 2,5 milliards de francs, dont quelque 90 % réalisés dans le domaine des papiers peints.

LES LEADERS :

Papiers peints : Abélia (Solvay), Inaltera, Grantil, Forbo Sarlino, Essef.

Autres revêtements muraux : Sommer (Sommer-Allibert), Buflon (Solvay), Vescom, Dickson Constant.

GRAPHIQUE : EVOLUTION DU MARCHE DU PAPIER PEINT EN MILLIONS DE ROULEAUX

Déclin.

En dix ans la consommation de papiers peints a perdu 10 millions de rouleaux.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil