En direct

SOLS ET MURS Carreaux céramiques : export contre import

le 24/10/1997  |  Produits et matérielsNégoceSecond œuvreFrance Europe

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Produits et matériels
Négoce
Second œuvre
France
Europe
International
Valider

-Plus de la moitié du marché national est constituée d'importations. -Quelques niches peuvent être trouvées dans le haut de gamme.

LES PERSPECTIVES

Les fabricants français estiment que le marché est au plus bas et ne peut que repartir. C'est également l'avis du cabinet MSI qui envisage une progression de la demande de carreaux céramiques de 12 % en volume, entre 1996 et 2001. « A long terme, le secteur dépend de l'évolution du marché du bâtiment, en France et dans le monde, et plus particulièrement du niveau des réhabilitations qui suppléent progressivement la production neuve », estime Philippe Hugodot, directeur général de Novoceram.

L'an dernier, la plupart des fabricants adhérents à la Chambre syndicale du carreau céramique de France (CSCCF) ont poursuivi leurs opérations de rationalisation et de modernisation afin de s'adapter à la nouvelle donne d'un marché qui n'en finit pas de stagner, voire de reculer pour un certain nombre de produits, et qui reste en tout cas l'objet de fortes attaques des étrangers. Leur production a atteint 44 millions de mètres carrés, soit un niveau sensiblement équivalent à celui de 1995, si l'on tient compte du fait que leur nombre est passé de 21 à 17. L'effectif global a été ramené, de son côté, de 3 705 à 3 206 salariés. Avec près de 28 millions de mètres carrés, les ventes sur le marché intérieur évalué à 90 millions de mètres carrés sont restées quasiment stables.

Les grès émaillés et les faïences sont toujours les produits les plus utilisés en France. Mais une des percées les plus remarquables concerne les grès cérames vitrifiés dans la masse, dotés de reliefs dessus-dessous et d'aspects matières naturelles (bois, pierre, cuir).

L'IMPORT/EXPORT

Les ventes ont progressé de 4 % à l'exportation avec 17,5 millions de mètres carrés, ce qui constitue un élément de satisfaction après une diminution de 8 % l'année précédente. Sans doute le résultat des efforts déployés par l'ensemble de la profession pour améliorer son offre tant au niveau technologique (amélioration des performances mécaniques, des possibilités de façonnage, d'entretien, etc.) qu'esthétique, le tout garanti par des normes européennes.

« Plus que jamais, il nous faut convaincre les décideurs de la nécessité d'utiliser, à concurrence égale, les produits français. Il s'agit plus particulièrement de démontrer aux décideurs publics que nos entreprises sont capables de fournir toute la gamme de carreaux qu'ils attendent pour les travaux, estime Françoise Labarre, secrétaire général de la CSCCF. Il est par ailleurs important de souligner que la qualité, l'esthétique, la pérennité de nos productions sont des atouts décisifs dans le choix des consommateurs. » Car, il faut bien l'admettre, les importations continuent à déferler sur le marché intérieur sans qu'il soit réellement possible d'en mesurer l'ampleur. Selon les plus optimistes, les importations « couvrent largement plus de la moitié de la consommation intérieure, évaluée à quelque 90 millions de mètres carrés ». Le cabinet MSI estime, pour sa part, que la pénétration des produits provenant d'Espagne, d'Italie, de Turquie ou des pays de l'Est atteint 78 % du marché.

Dans un marché tendu, les fabricants enregistrent une baisse quasi générale des prix de vente et des marges. Il semble, toutefois, que les entreprises spécialisées dans les formats non standards ou les productions de très haut de gamme, avec parfois des articles vendus autour de 600 francs le mètre carré, tirent mieux leur épingle du jeu que des sociétés produisant des articles standards davantage exposés à la concurrence étrangère.

LA DISTRIBUTION

Les négociants en matériaux de construction et les approvisionnements directs pour les gros chantiers représentent à eux seuls 75 % des ventes. Mais les grandes surfaces de bricolage (GSB) distribuent le quart des produits vendus en France, une part qui ne cesse de croître selon Bernard Targes, délégué général de la Fédération française du négoce des matériaux de construction (FFNMC).

CHIFFRE D'AFFAIRES 1996 :

environ 1,7 milliard de francs (pour les 17 producteurs nationaux représentant une production de 44 millions de m2)

TENDANCE PRIX DE VENTE :

LES LEADERS :

Desvres, Groupe France Alpha, Novoceram, Villeroy & Boch

LES MOUVEMENTS D'ENTREPRISES :

Reprise de la société Simons par l'homme d'affaires libanais Michel Fadoul

Reprise de la société les Grès de Saintonge par la société espagnole Azulev, producteur de carreaux de céramique

GRAPHIQUES :

Evolution des ventes en millions de m2 de 1994 à 1996 et Evolution du chiffre d'affaires en milliards de francs de 1994 à 1996

Des marges chahutées.

Les performances des producteurs français membres de la Chambre syndicale chutent dans un marché caractérisé par un très fort taux d'importation.

Point de vue Philippe Hugodot, directeur général de Novoceram

« L'année 1997 a été très difficile pour l'ensemble du secteur étant donné la lourdeur des stocks et la concurrence accrue entre les fabricants. Dans ce contexte, notre groupe est malgré tout parvenu à limiter la baisse de ses prix, à augmenter son chiffre d'affaires et à maintenir plus ou moins ses marges. »

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Jean Prouvé - 5 maisons sur mesure

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur