En direct

Sogaris construira un hôtel logistique urbain

NATHALIE MOUTARDE |  le 17/11/2017  |  Collectivités localesBâtimentParisVal-de-MarneERP

Vitry-sur-Seine -

Le projet d'hôtel logistique de Sogaris sur la ZAC Gare Ardoines à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) s'inscrit dans le « partenariat amont », initié par l'EPA Orly Rungis-Seine Amont (EPA Orsa) en 2013 avec six opérateurs immobiliers. « Cette démarche vise à fabriquer de la ville mixte, productive et dense dans une zone d'activités existante, explique Thierry Febvay, DG de l'EPA Orsa. Il s'agit de conserver les emplois et d'en créer de nouveaux tout en accueillant harmonieusement des opérations de logements. » Desservie par le RER C, le TZen 5 en 2021 et la ligne 15 sud du Grand Paris Express (GPE) en 2022-2023, la ZAC Gare Ardoines (49 ha) développera 660 000 m2 de plancher répartis entre des activités (deux tiers) et des logements (un tiers). Le programme de Sogaris prendra place sur un terrain de 2,7 ha, accessible par l'A86, face au site de maintenance du GPE. D'une superficie de 36 000 m2 , il est conçu sur deux niveaux. Le rez-de-chaussée (20 000 m2 ), organisé autour d'une cour intérieure logistique, pourra se diviser en deux ou trois grandes cellules accompagnées de showrooms . L'étage proposera 10 000 m2 de locaux d'activités pour TPE/PME et 5 000 m2 de bureaux tandis que la toiture de 10 000 m2 sera dédiée à l'agriculture urbaine.

Livraison en 2020. « Le bâtiment se veut urbain avec une véritable écriture architecturale », indique Jonathan Sebbane, DG de Sogaris. A la suite d'un concours, l'opérateur a confié la conception de son projet à l'agence Chartier-Dalix (1), qui vient de livrer les entrepôts Tafanel à Paris. « Nous avons conçu un bâtiment en dialogue avec la ville, explique Mathieu Terme, directeur du projet à l'agence Chartier-Dalix. La façade se compose d'une double peau : l'une, translucide, permettra de scénographier les activités à l'intérieur ; la seconde, une résille métallique, aura un rôle structurel sur la partie basse avant de se désagréger légèrement en montant vers le ciel et devenir un support de végétalisation. Enfin, des mezzanines créeront une animation sur la rue. » Jonathan Sebbane annonce une livraison de l'hôtel logistique en 2020. Montant de l'investissement : 50 M€.

PHOTO - 9964_627261_k2_k1_1511619.jpg
PHOTO - 9964_627261_k2_k1_1511619.jpg

Commentaires

Sogaris construira un hôtel logistique urbain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX