En direct

Socles béton spécifiques pour éoliennes dotées de mâts en béton précontraint
Pour assurer une liaison parfaite entre le mat de l'éolienne et le massif poids béton, plus de quarante tonnes d'acier et 425 m3 de béton sont utilisées pour chaque socle. - © © Cemex

Socles béton spécifiques pour éoliennes dotées de mâts en béton précontraint

Stéphane Miget |  le 07/03/2012  |  BétonTechniqueEnergies renouvelablesMancheEnergie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Innovation
Béton
Technique
Energies renouvelables
Manche
Energie
Produits et matériels
Valider

Les éoliennes mises en place à Moyon (50) utilisent des mâts béton sur trois-quarts de leur hauteur totale (85 m). Pour résister aux contraintes, ces fûts préfabriqués sont liaisonnés au massif poids via des tirants d'ancrage. Ce type de conception impose la réalisation de socles béton irréprochables.

Deuxième tranche du programme Zéphyr de Saint-Amand, le parc éolien de la Vénerie, en cours de réalisation, comptera quatre éoliennes implantées sur les communes de Moyon et du Mesnil-Opac (Manche). Les turbines de ces éoliennes, d'une capacité unitaire de 2 MW, seront à même de fournir, d'après les études préalables, une moyenne de 1MW. Achetée par EDF, cette énergie sera injectée dans le réseau électrique pour profiter, en premier lieu, dans cette région rurale proche de Saint-Lô, aux habitants du département de la Manche. Ici, les éoliennes seront dotées de mâts hauts de 85 m, supporteront des pales de 41 m de long. Un gigantisme qui induit des efforts importants sur socles béton (massifs poids), ces derniers reprenant toutes les charges de l'éolienne. Qui plus est, ces générateurs, développées par la société allemande Enercon, sont dotés de mats béton sur les trois quarts de leur hauteur.

Mats précontraints

Ces mats sont issus de l'adaptation d'une technologie de précontrainte inventée par Eugène Freyssinet utilisée couramment pour les tabliers de ponts. Elle l'est également depuis quelques années pour les mâts d'éoliennes. Pour résister aux contraintes, ces fûts préfabriqués sont précontraints verticalement par quarante câbles en acier liaisonnés au massif poids via des tirants d'ancrage dits « trompettes ». Une fois mis en tension, ces câbles compriment les bétons et leur fournissent leur résistance définitive. Cette spécificité impose la réalisation de socles irréprochables répondant au cahier des charges de l'entreprise Allemande. D'autant que deux des quatre fondations annulaires du parc de la Vénerie, enterrées après construction, doivent s'adapter à un terrain aux eaux moyennement sulfatées. Pour y répondre l'entreprise de gros-œuvre (Marc S.A ) épaulée par le fabricant de béton (Cemex) à mis en place des bétons spécifique. De classe XA 2, ces bétons ont un dosage en ciment PMES de 350 kg/m3 minimum – contre 330 kg/m3 pour les deux autres socles – et présentent un rapport E/C de 0,5, contre 0,65 habituellement.

Quarante tonnes d'acier

S'appuyant sur un béton de propreté et un radier de 20 m3 de béton, les socles ont été coulés à la pompe, en sept heures par huit compagnons, dans un coffrage circulaire métallique spécialement fourni par le fabricant d'éolienne. D'un diamètre extérieur de 17,80 m, les massifs ont une hauteur minimum de 2 mètres. Du fait de la pente de la partie supérieure vers l'extérieur, ils culminent à 2,85 mètres en partie centrale. Chaque socle consomme 425 m3 de béton. Plus de quarante tonnes d'acier sont utilisées pour chaque socle. La densité d'armature (diamètre 20-25 mm) étant particulièrement élevée dans la zone d'ancrage de la précontrainte des mâts. Ainsi, moyennant des torons de tension dans des gaines qui passent au centre de la paroi en béton du mât, les différents segments du mât et la fondation sont réunis après une mise en place en une seule unité indissociable. La haute précision de la fabrication des différents segments est assurée par ces coffrages acier spécialement construits. Cette méthode de fabrication, explique le fabricant, permet d'obtenir des tolérances extrêmement fines et un parfait ajustage lors du levage.

Fiche technique

Maître d'ouvrage-opérateur : Zéphyr SARL

Entreprise générale –concepteur : Enercon GmbH

Entreprise gros-œuvre : Marc S.A.

Types de béton : CXB® C30-37 XA1/ C35-45 XA2

Volume total : 1 700 m3

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur