SNFA, Bruno Léger réélu à la présidence
Bruno Léger a été réélu à la présidence du SNFA pour un troisième mandat. - © SNFA

SNFA, Bruno Léger réélu à la présidence

Véronique Cottier  |  le 01/07/2021  |  NégoceArtisansMenuiserie extérieureReprésentativité syndicaleFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stores et fermetures
Négoce
Artisans
Menuiserie extérieure
Représentativité syndicale
France
Valider

Réélu à la présidence du Syndicat national des fabricant en aluminium (SNFA) , Bruno Léger (directeur général du groupe Liébot) a rappelé les grands dossier qui vont mobiliser les force de l’organisation professionnelle ces prochains mois : le recyclage et l ‘économie circulaire ; la RE2022 et la communication.

Format original dicté par une situation sanitaire exceptionnelle, l’assemblée générale du SNFA s’est tenue le 25 juin, à distance certes, mais de façon très dynamique, ressemblant à une véritable émission de télévision, avec un animateur faisant le lien entre les différents intervenant et ponctuations de la matinée.
 

Le revers de la médaille

Réélu pour son troisième mandat à la tête de l’organisation professionnelle, Bruno Léger a en quelque sorte “posé le décor”, en dressant le bilan d’une année hors normes. « Notre profession est très vite sortie de la crise générée par le premier confinement et l’arrêt des usines et des chantiers », s’est-il félicité. « Beaucoup, pour ne pas dire la plupart, ont fait une excellente fin d’année, qui si elle n’a pas compensé la perte d’activité de mars avril, a assuré des résultats bien meilleurs qu’anticipés à cette période. » Une situation inédite qui, bien que positive, ne va pas sans créer des problèmes. « Ce niveau élevé de commandes a continué, surprenant tout le monde, tout d’abord en bien, mais de moins en moins en bien, car il va au-delà de nos capacités et nous ramène dans une spirale de délais longs et de clients potentiellement insatisfaits. »
Plus de commande, mais aussi des matières premières à la fois plus chères et plus rares, accentuent encore la tension. « Tous nous faisons face à des ruptures d’approvisionnement, nous jonglons de fournisseur en fournisseur, nous gérons les conséquences sur la charge des usines pour éviter l’arrêt de celle-ci, et que dire de ce que nous faisons bien malgré nous subir à nos clients… et à leurs chantiers… », ajoute Bruno Léger, pour qui cette crise est peut-être une “piqure de rappel » salutaire. « Plus nos relations avec nos fournisseurs sont des partenariats de long terme, ou le mot clef est la fidélité, plus ces fournisseurs sont français voire locaux et donc proches géographiquement, meilleure est notre survie. »
 

Recyclage et environnement, deux enjeux clés

Après une intervention des six présidents de section, le SNFA a proposé à ses adhérents trois tables rondes sur les principales thématiques au cœur de l’actualité de la filière. La première avait pour thème “l’économie circulaire”, avec l’entrée en vigueur au 1er janvier prochain de la loi Anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) et la mise en place de la Responsabilité élargie du producteur (REP). Tout comme l’UFME, le SNFA participe en tant qu’actionnaire à la création de Valobat, un éco-organisme, qui devra répondre aux objectifs de collecte, tri et recyclage des déchets.

Bureau du SNFA 2021
Le nouveau bureau du SNFA.- © Saisie Ecran / SNFA


Le deuxième table ronde a fait le point sur la prochaine Réglementation énergétique et environnementale 2020, plus connue sous le nom de RE 2020, qui elle aussi doit être applicable en 2022. Dans ce dossier, le SNFA tente de faire entendre la voix des professionnels, notamment en ce qui concerne les façades-rideaux, qui pour l’instant n’est pas intégrée au dispositif. Le SNFA s’affaire également sur le volet environnemental, notamment sur la création de FDES (Fiches de déclaration environnementale et sanitaire) collectives dont le poids CO2 des profilés aluminium est fortement réduit grâce à des billettes aluminium de provenance maîtrisée, produites par une énergie renouvelable ou avec du contenu recyclé. Actuellement, l’organisation planche sur un projet collaboratif de création d’un configurateur qui permettra de réaliser à partir de FDES collectives du SNFA appelées “mères”, des FDES “Filles” dites “projet” dans le but d’optimiser les données aux spécificités réelles (composants et dimensions) installées.
 

Lancement d’un portail digital à l’automne

Outres ces actions en lien avec l’évolution de la législation environnementale, le SNFA a aussi beaucoup œuvré dans le domaine de la communication autour de l’aluminium. L’organisation professionnelle « tient aujourd’hui une posture institutionnelle et porte des messages clés comme l’environnement, le recyclage, la filière métiers et la valorisation des propriétés du matériau aluminium. Messages qui concernent l’ensemble des métiers représentés par le SNFA. » Concrètement, cela se traduit par, à la fois une communication de masse traditionnelle, et une communication hyper-ciblée digitale. Au total, quelque 20,6 millions d’individus ont été atteint par les messages fédérateurs du SNFA en 2020, grâce à de la publicité TV, Radio, digitale et presse spécialisée.

Logo Bâtir-en-alu.fr
Le portail digital Bâtir-en-alu.fr sera mis en ligne à l'automne. - © Saisie Ecran / SNFA


La prochaine grande action de communication sera la création du portail digital nommé bâtir-en-alu.fr qui sera mis en ligne à l’automne 2021. « Ce sera un espace d’accueil et de redirection qui permettra de guider les professionnels, les particuliers et les futures recrues vers la juste information », annonce les responsables du SNFA. Sur ce dernier volet, la demande reste forte et il y a aussi pénurie...

Le nouveau bureau du SNFA

Bruno Léger (groupe Liébot) , président ;
Olivier Vincent (groupe Valfidus), trésorier ;
Sylvain Charretier (Tiaso), président de la section Cloisons ;
Jean-Luc Genin, président de la section Garde-corps ;
Dominique Lamballe (FenêréA), président de la section Fenêtres et portes ;
Aymeric Reinert (Profils Systèmes), président de la section Concepteurs-Gammistes ;
Benoît Schemel (FBS Vérandas), président de la section Vérandas et Pergolas ;
Dominique Thomassion (Coveris), président de la section Fenêtres et façades.

Commentaires

SNFA, Bruno Léger réélu à la présidence

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil