En direct

SNCF Réseau investira 227 millions d'euros en 2018

C. W. |  le 16/03/2018  |  TransportsAlpes-MaritimesVarFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Alpes-Maritimes
Var
France entière
Valider
Paca -

En 2017, SNCF Réseau a réalisé ses objectifs en Provence-Alpes-Côte d'Azur. En 2018, l'opérateur, qui prévoit d'investir 140 millions d'euros pour la modernisation et 87 millions d'euros pour l'entretien courant de son réseau, espère faire aussi bien.

Parmi les chantiers en cours figure le remplacement du viaduc de la Siagne, construit en 1862 à Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes). Il est situé sur la ligne Marseille-Vintimille qui verra, à l'issue des travaux en 2019, la vitesse de circulation passer de 40 km/h à 140 km/h. Sur le chantier (coût : 40 M€), qui consistera à changer les deux tabliers métalliques et à conforter les cinq piles, interviendront notamment Maïa Sonnier, MBB (génie civil) et Colas Midi-Méditerranée (VRD). Le remplacement de 10 appareils de voie au niveau de Toulon (coût : 5 M€) est l'autre chantier à l'ordre du jour (notification des marchés aux entreprises en cours).

Moderniser le réseau et améliorer la desserte. Les deux opérations s'inscrivent dans le contrat de performance adopté début 2017 pour rendre plus sûr le réseau vieillissant de 1 276 km émaillé de 7 934 ouvrages. « Le réseau de Paca constitue 4,5 % du réseau national. Mais il comprend 15 % du total des ouvrages en France », rappelle Jacques Frossard, directeur territorial Paca de SNCF Réseau.

A la fin de l'année, devrait débuter la seconde tranche de la modernisation de l'axe Marseille-Gardanne-Aix-en-Provence. Inscrite au contrat de plan Etat-région, elle prévoit l'agrandissement des quais et l'élargissement d'un pont-rail. Selon SNCF Réseau, le recours déposé par la Ville d'Aix-en-Provence contre l'arrêté préfectoral déclarant le projet d'utilité publique n'empêchera pas les travaux (coût : 180 M€) entre 2019 et 2021. L'augmentation de la desserte (quatre trains par heure et par sens) est censée doubler le nombre de TER et atteindre plus de 15 000 voyageurs par jour.

En parallèle, les études continuent pour améliorer la desserte TER de l'agglomération toulonnaise, rendre plus robuste la portion Mandelieu-Vintimille et préparer la mise en service en 2023 sur la ligne Marseille-Vintimille du système européen de gestion du trafic ferroviaire ERTMS. Enfin, en 2018, l'opérateur devrait connaître la marche à suivre en ce qui concerne la ligne nouvelle Provence Côte d'Azur, reconnue prioritaire par le conseil d'orientation de l'Observatoire des territoires.

PHOTO - 11976_733806_k2_k1_1744458.jpg
PHOTO - 11976_733806_k2_k1_1744458.jpg - © IMAGE EXTREM / SNCF RESEAU

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur