En direct

SNCF Immobilier, attention au départ !
SNCF Immobilier sera la 5e ligne de métiers du futur groupe public ferroviaire qui naîtra en janvier 2015 de la fusion de la SNCF et de RFF - © © SNCF Immobilier

SNCF Immobilier, attention au départ !

Adrien Pouthier |  le 19/11/2014  |  ImmobilierIlle-et-VilaineNordParisRhône

Le groupe public doit profiter de la réforme ferroviaire, votée cet été et qui entre en vigueur au 1er janvier, pour développer cette nouvelle "ligne de métiers" et regrouper un patrimoine aujourd'hui séparé entre le gestionnaire d'infrastructure Réseau Ferré de France (RFF), la SNCF, et ses filiales.

Les chemins de fer en France ce ne sont pas que des gares et des trains qui roulent. Ce sont également des terrains, des immeubles, un énorme portefeuille immobilier en somme, que la SNCF a décidé de gérer et de rentabiliser via une future entité qui naîtra de sa fusion avec RFF en 2015 : SNCF Immobilier.

Historiquement, les premières compagnies ferroviaires françaises ont en effet toujours associé à leurs projets de développement des projets urbains. "Parce que cela leur permettait de se garantir des revenus complémentaires à travers des activités hôtelières par exemple, ou de répondre à leurs besoins propres, par la construction de logements pour leurs personnels ou des installations industrielles", explique Sophie Boissard, Directrice générale en charge de la préfiguration et de la création de SNCF Immobilier.

La SNCF dispose donc de 20.000 hectares de foncier, dont 2 000 urbanisables, 12 millions de m² de bâtiments industriels et tertiaires. La première étape pour la future entité sera de regrouper ce patrimoine aujourd'hui séparé entre Réseau Ferré de France (RFF), qui gère l'infrastructure, la SNCF, et des filiales, notamment ICF Habitat, la foncière de la SNCF qui possède un parc de 100.000 logements. "Chacune des entreprises agissait à son échelle. La réforme ferroviaire permet un changement non pas parce qu'on ne le faisait pas bien aujourd'hui mais on le faisait chacun dans son périmètre. Or, les opérations d'aménagement à conduire sur les fonciers ferroviaires sont souvent très complexes", selon Sophie Boissard.

Produits de cession

Seconde étape : rentabiliser. Aujourd'hui les besoins de financement du réseau pour le renouvellement des voies ou des caténaires, la modernisation des lignes ou le développement de capacités supplémentaires en zone dense sont élevés, ils "ne peuvent pas être couverts par les seuls péages versés par les opérateurs ferroviaires". SNCF Immobilier devra donc dégager des ressources supplémentaires. Grâce à la cession foncière ou l'aménagement, la promotion directe ou la location de logements (lire notre article) et de bureaux. "Nous avons depuis toujours un important patrimoine foncier et un savoir faire en aménagement de ces sites très complexes, en général situés à proximité des grands noeuds ferroviaires", commente Sophie Boissard qui pointe par exemple que dans Paris intramuros, 2 opérations urbaines sur 3 en cours sont sur des zones ferroviaires

Les produits de cessions ont grossi les comptes de la SNCF à hauteur de 1,85 milliard d'euros sur la période 2009-2013 et le groupe public touche chaque année 150 millions d'euros de redevances et 300 millions d'euros de produits de cession. Ces 450 millions d'euros annuels peuvent être doublés sur le long terme, selon Sophie Boissard: "tout le travail des prochains mois va porter sur l'identification des leviers à actionner et sur le rythme auquel on pourra concrétiser cette ambition".

Loading the player ...

Le futur Etablissement public SNCF

La loi de réforme ferroviaire votée en 2014 marque une nouvelle page dans l’histoire de SNCF avec la création du groupe public ferroviaire SNCF.

Ce nouveau groupe s’organisera autour de 5 grandes familles d’activités que sont la gestion de réseaux, le transport ferroviaire de voyageurs, "le mass transit", les activités logistiques et, à compter du 1er janvier 2015, la gestion et la valorisation des actifs immobiliers de chaque famille d’activités et des filiales de SNCF (hors biens dévolus aux gares gérés par Gares & Connexions).

En 2015, les cinq familles d’activités du groupe public ferroviaire SNCF seront donc les suivantes :

SNCF RÉSEAU

EPIC gestionnaire d’infrastructure unifié, comprend :

• RFF : propriétaire du réseau ferré national, des quais et des accès aux quais en gare, gestionnaire du réseau ferré national.

• Direction de la Circulation Ferroviaire (DCF)

• SNCF-Infra : entretien du réseau

SNCF VOYAGEURS

EPIC opérateur de transport (avec les services voyageurs ferroviaires) comprend :

• Gares & Connexions : gestionnaire des gares

• Intercités

• TER

• Transilien

• SNCF Voyages

KEOLIS

SNCF LOGISTICS

Groupe Géodis pour le fret, et ses filiales gestionnaires d’actifs et transport combiné.

SNCF IMMOBILIER

Nouvelle famille créée pour la gestion et la valorisation des biens fonciers et immobiliers des différentes entités du Groupe (à l’exception des biens dévolus aux gares).

Commentaires

SNCF Immobilier, attention au départ !

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX