En direct

Smart city : un nouveau guide méthodologique tente d’aider les collectivités à franchir le pas
Construire son Smart territoire, le nouveau guide publié par la FIRIP. - © © DR

Smart city : un nouveau guide méthodologique tente d’aider les collectivités à franchir le pas

A.F. |  le 22/05/2018  |  TechniqueBâtimentEtatSmart City

La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique (FIRIP) a publié un guide méthodologique d’une cinquantaine de pages visant à accompagner les collectivités dans la construction d’un projet de territoire intelligent.

C’est la nouvelle bible de la ville intelligente. A l’occasion du colloque « Smart City, Smart Territoires », organisé le mardi 22 mai à Paris, la FIRIP (Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique) a dévoilé un guide méthodologique pour aider les collectivités à mettre en œuvre un projet de territoire intelligent. A l’aide d’exemples concrets, de conseils pratiques et d’infographies, cet ouvrage d’une cinquantaine de pages ("Construire son smart territoire"), réalisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts, tente d’apporter des clés de compréhension aux décideurs publics, quels que soient la taille de leur territoire et le volume de leur budget. Les membres de la FIRIP entendent proposer aux élus et aux DGS (Direction Générale des Services) une méthode permettant de construire un projet de Smart territoire sur le plan technologique, relationnel et organisationnel.

Convergence de technologies

En introduction, la FIRIP qui a pour mission de fédérer l’écosystème des entreprises partenaires des territoires connectés rappelle le contexte de la constitution de ce guide. Depuis 2004, les collectivités peuvent mettre en place des réseaux d’initiative publique (RIP) dans le domaine de l’aménagement numérique du territoire. Cette démarche permet de pallier le manque d’investissements privés dans la couverture réseau des zones les moins densément peuplées.

Une première génération de ces réseaux s’est concentrée sur la couverture des zones blanches et la connectivité en fibre optique des entreprises et des services publics. La deuxième génération s’est tournée vers le déploiement en France du très haut débit (THD) et de la fibre optique. « La densification des usages et des éléments connectés dans les espaces publics va concourir à la convergence de solutions technologiques – filaire et radio, THD et LPWAN – qui peuvent être perçues aujourd’hui comme opposées », expose le guide. Une troisième génération de RIP a émergé, socle de la smart city et plus largement des smart territoires, en intégrant à la fois les tissus ruraux et urbains.

Des approches divergentes

Après ce premier rappel historique, l’ouvrage nous apprend qu’il n’existe pas de définition unique d’un territoire intelligent mais qu’une « diversité de caractères » se distinguent : durable, inclusive, résiliente, attractive, efficace… Certains acteurs locaux abordent la Smart city comme un territoire où les données (big data) sont mises au service de la prise de décision publique via un poste centralisé de commande. D’autres l’adoptent en vue de concevoir des outils technologiques directement adressés aux citoyens (smartphone, automobile…). Quoi qu’il en soit, la donnée est un « élément central de ce nouvel écosystème », souligne le rapport.

A partir des données recueillies auprès de l’Observatoire Smart city Tactis, le guide liste les principaux chantiers des villes. L’Open data, le déploiement de plateformes d’e-services et l’installation de vidéoprotection font partie des trois priorités des collectivités interrogées. Un volet du guide liste les principaux éléments déclencheurs d’un projet de Smart city : faire des économies, profiter du renouvellement d’un contrat public, se mettre en conformité avec la réglementation.

Etat des lieux

Puis, il décrit les différentes étapes nécessaires à la réalisation d’un projet smart. Le premier travail consiste à réaliser un état des lieux des infrastructures et des services numériques opérationnels ou à l’étude sur le territoire. La seconde étape passe par l’évaluation du ROI (Retour sur investissement) qui ne doit pas se concentrer sur une simple analyse des coûts, insistent les experts de la FIRIP, mais sur les bénéfices directs et indirects qu’ils produisent. La troisième étape concerne l’élaboration d’une feuille de route incluant des objectifs thématiques (performance énergétique, électro-mobilité) ou généraux (aménagement de l’espace public, amélioration de la qualité de vie des habitants).

Les points de vigilance et les clés de succès sont également mis en exergue, notamment la nécessité de construire une infrastructure globale et transversale, et d’adopter une organisation adaptée incluant la gouvernance des données.

Les membres de la FIRIP estiment à plusieurs dizaines le nombre de territoires engagés dans une démarche Smart City.

Pendant un an, un collectif de 26 personnes a réalisé un travail de longue haleine pour croiser les données de nombreuses études sur le sujet, auditer des experts et examiner à la loupe le cas d’une quinzaine de collectivités.

Commentaires

Smart city : un nouveau guide méthodologique tente d’aider les collectivités à franchir le pas

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX