En direct

Six millions d'euros de matériels de TP vendus aux enchères
- ©

Six millions d'euros de matériels de TP vendus aux enchères

Defawe Philippe |  le 24/05/2006  |  France Matériel de chantierEuropeInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France
Matériel de chantier
Europe
International
Valider

C'est à Saint-Aubin sur Gaillon (27) que Ritchie Bros a organisé sa première vente aux enchères de matériels de chantier en France. Le spécialiste canadien a proposé 470 lots à un public de près de 600 professionnels, dont la moitié se sont enregistrés pour enchérir. La vente de la totalité de ces équipements – les ventes de Ritchie ne comportent pas de prix de réserve – a engendré un chiffre d'affaires de 6 millions d’euros.

Ritchie Bros a démarré cette activité en 1963, au Canada, puis aux Etats-Unis. Les deux premières ventes en Europe ont été organisées en 1987, en Grande-Bretagne, et à Rotterdam, qui est devenue la plate-forme européenne du "broker". Cette année Ritchie Bros compte réaliser pour 2,3 milliards de dollars de ventes (1,8 milliards d'euros), dont 250 millions (195 millions d'euros en Europe. "Nous voulons régionaliser nos activités, c'est la raison de notre implantation à Saint-Aubin, explique Guylain Turgeon, le directeur général Europe. Nous allons construire un nouvel espace de 300 000 m2, avec une installation en dur, pour un investissement de 20 millions d'euros. Nous comptons atteindre rapidement notre rythme de croisière, quatre à cinq ventes par an, dit le directeur général". Si son développement est à la hauteur de ses ambitions, Ritchie Bros s'installera également dans un autre site du Sud de la France. "Nos clients, vendeurs et acheteurs, sont à 80% des entreprises et des grands loueurs, explique Randy J. Wall, le président de Ritchie pour le Canada, l'Europe et le Moyen-Orient. Les distributeurs et négociants sont largement minoritaires". Les matériels vendus à Saint-Aubin sur Gaillon provenaient pour une part importante de parcs de grandes entreprises, notamment routières, et les négociants, bien que certains d'entre eux aient acheté des machines, se sont montrés circonspects devant l'arrivée de Ritchie sur leur territoire, rendue possible par l'évolution de la réglementation relative aux ventes aux enchères.
Michel Roche (Matériels et Chantiers)

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil