En direct

Siplast investit dans les écrans de sous-toiture
PHOTO - 276318.HR.jpg - © dr

Siplast investit dans les écrans de sous-toiture

D. E. |  le 01/01/2010  |  EnergieEvénementDrômeHauts-de-SeineFrance entière

Bâtiment -

Le lancement de production de films de sous-toiture à Loriol- sur-Drôme (Drôme) renforce le spécialiste de l'étanchéité à l'eau sur son second métier de l'étanchéité à l'air des bâtiments.

Siplast, marque de l'industriel Icopal SAS, se développe dans l'étanchéité à l'air des bâtiments. Avec un chiffre d'affaires de 166 millions d'euros en 2008 et un bénéfice de 10 millions, la filiale française du groupe danois Icopal dont le siège est à Copenhague (1 milliard de chiffre d'affaires) table sur le marché encore récent de l'écran de sous-toiture pour doper son développement.

Sécuriser les bâtiments

Aménagement de combles perdus et changement climatique ont fait de l'écran de sous-toiture un produit à succès ces dernières années. Un fait qui a rendu évidente, aux yeux de Jean-François Pion, président d'Icopal SAS, le spécialiste de l'étanchéité à l'eau, la nécessité de proposer davantage d'écrans de sous-toiture pour sécuriser les bâtiments : « Le marché était de 45 millions de mètres carrés d'écrans en 2009 en France alors qu'il était de 30 millions en 2000. Or, nous nous sommes rendus compte qu'il n'y avait pas de fabricants français et que le marché de l'écran respirant poursuivait une forte croissance malgré la crise économique. » Renonçant à ses importations, l'industriel, dont le siège est à Antony (Hauts-de-Seine), a ainsi décidé de développer un procédé qui associe un film microporeux pris en sandwich entre deux intissés, et d'engager une production française. Etanche à l'eau, l'écran dénommé Sup'Air reste perméable à la vapeur d'eau et se pose directement sur l'isolant de toiture.
L'unité de production a été créée à Loriol-sur-Drôme (Drôme) dans l'une des deux usines françaises d'Icopal SAS (l'autre est située à Mondoubleau dans le Loir-et-Cher). La capacité de cette unité qui a démarré sa production en septembre dernier est de 20 millions de mètres carrés d'écrans par an. Jean-François Pion espère y produire 10 millions de mètres carrés de membrane synthétique respirante Sup'Air dès 2010. Il écoulera sa production en France et à l'export grâce à l'appui des quinze filiales européennes du Groupe Icopal. Face à lui, la concurrence est représentée par Monier (ex-Lafarge couverture), l'allemand Doerken, et des industriels italien et tchèque.
Mais Jean-François Pion compte sur sa capacité à innover pour s'imposer. Il entend décliner Sup'Air dans une gamme à la portée de tous ses clients, dont l'écran réfléchissant est plus résistant. Une démarche d'innovation que l'industriel a érigée en instrument de conquête de ses marchés, pas si éloignés des étanchéités de barrages et de pipe-line qui firent le succès de Siplast lors de sa création par des ingénieurs passionnés en 1955. Siplast se dit aujourd'hui « apporteur de solutions d'étanchéité ». -

- Chiffres clés de Icopal SAS : Evolution du chiffre d'affaires en millions d'euros / Répartition du chiffre d'affaires en millions d'euros (voir pdf)

président d'Icopal SAS (Siplast)jean-françois pion,  « 20 % de nos produits vendus en 2009 ont été projetés en 2006 »

- Pourquoi investir dans l'écran de sous-toiture ?

Notre savoir-faire dans les produits en rouleau, en particulier en étanchéité à l'eau, nous a conduits vers l'écran de sous-toiture qui est une étanchéité à l'air. C'est aujourd'hui notre deuxième métier dont le potentiel de marché en France est égal à la surface des toitures couvertes par de petits éléments.

- Comment surmontez-vous la crise économique ?

L'innovation est notre fer de lance pour conquérir nos marchés. Trois produits présentés à Batimat illustrent notre capacité d'évolution : l'étanchéité Icosun dotée de modules de cellules photovoltaïques autoadhésives collées après pose de la membrane en toiture, le nid-d'abeilles en polyester Wateroof qui retient l'eau pluviale en toiture-terrasse pour éviter l'engorgement des réseaux, et la membrane d'étanchéité dépolluante Eco-activ qui réduit les oxydes d'azote (NOx). 20 % des produits écoulés en 2009 sont issus d'un plan de développement technique lancé en 2006.

- Quelle est votre stratégie pour 2010 ?

Nous évoluons mais restons principalement des professionnels du toit. En créant des produits non bitumineux, ou contenant moins de bitume, nous saurons par exemple mieux faire face à la prochaine et inévitable hausse du prix du pétrole. Ajoutons à cela notre culture et notre compétence techniques qui restent nos fondamentaux auxquels nous associons un fort esprit d'entreprise.

20 %

du chiffre d'affaires est réalisé à l'export. L'Europe représente environ deux tiers (notamment réalisés avec les filiales en Italie, Espagne, Roumanie) et le reste du monde un tiers.

%%GALLERIE_PHOTO:0%% %%GALLERIE_PHOTO:0%%

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur