En direct

Sinistralité des douches à l’italienne: pas de chiffres mais des «ressentis»
Les points de vigilance des douches à l'italienne sont relatifs à l'étanchéité, à l'isolation phonique et à la sécurité électrique.

Sinistralité des douches à l’italienne: pas de chiffres mais des «ressentis»

Julie Nicolas |  le 08/01/2020  |  DoucheassuranceQualitéFrance Réglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Douche
assurance
Qualité
Technique
France
Réglementation
Droit de la construction
Logement
Loi Elan
Profession
Accessibilité
Valider

Le projet d'arrêté sur les douches zéro ressaut continue d’inquiéter les professionnels de la construction. Au-delà des bonnes pratiques ou des malfaçons, c’est surtout le manque de données précises qui est perceptible.

Selon les professionnels du bâtiment, la généralisation des douches à l’italienne sans ressaut dans les logements [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Sinistralité des douches à l’italienne: pas de chiffres mais des «ressentis»

Votre e-mail ne sera pas publié

fraisse

09/01/2020 08h:42

C'est de toute façon exclu sur les planchers bois du fait de leur flexibilité rendant toute étanchéité rigide utopique et on évite de pratiquer sur tous les étages (fuites à terme mais aussi condensation des conduites d'eau chaude sur les plafonds inférieurs. Lorsque le client insiste on prescrit double étanchéité, 1 souple (plomb, film avec remontées de 15cm sur toute la surface circulable+ 1 étanchéité rigide ou badigeonné) mais le seuil des portes pourra de toute façon propager une fuite vers couloir ou chambres. Pour les RDC accessibles le décaissement de 7cm (hauteur du bac +siphon ultra plat) est insuffisant pour la pente de 1.5% minimum pour l'évacuation.

Votre e-mail ne sera pas publié

Alain

09/01/2020 10h:03

sauf erreur de ma part le CSTB a édité un cahier sur les douches de plain pied ou tout est décrit il existe chez de nombreux fournisseurs tous les produits qui vont bien quand aux chapes on en a dans 90% des cas en logements donc pas de surcoût majeur

Votre e-mail ne sera pas publié

anarchi

21/02/2020 10h:47

J'aimerais avoir le retour d'utilisateurs PMR sur ce qui es acceptable : Pour utiliser une douche, la pmr va garer son fauteuil latéralement par rapport à l'équipement, puis elle dépliera la chaise spéciale, elle fera ensuite un transfert et positionnera ses jambes, comme pour accéder à un siège de voiture. (C'est en tout cas comme cela que procédait mon petit filleul victime d'un accident de la route). Le ressaut est-il réellement à éliminer sachant les contraintes techniques qu'il suppose ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 07/2020

Voir

40 guides et outils pour conclure un marché

40 guides et outils pour conclure un marché

Date de parution : 06/2020

Voir

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Maîtrise d’ouvrage publique et ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée

Date de parution : 06/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur