Immobilier

Simi : le lancement d’un observatoire du bâtiment connecté préfigure la multiplication des projets

Un observatoire du bâtiment connecté et communicant a été lancé jeudi 7 décembre au Simi. Objectif : faire que ces bâtiments pilotes aujourd’hui soient courants d’ici cinq ans.

L’Etat, via le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, les associations SBA (Smart Building Alliance) et HQE GBC, les certificateurs Certivea et Cequal, ainsi qu’une soixantaine d’acteurs ont signé jeudi 7 décembre au Simi une charte pour un « Bâtiment connecté, bâtiment solidaire et humain ».

Un observatoire du bâtiment connecté et communiquant est donc mis en place à ce jour et fera l’objet d’une expérimentation.

« Cette charte d’intention et d’engagements est une première mondiale« , s’est félicité le secrétaire d’Etat Julien Denormandie. « Plutôt que d’être dans le coercitif, nous avons choisi d’accompagner les acteurs vers la voie des bâtiments connectés et communicants. »

« Aucun objectif chiffré n’est fixé« , a-t-il précisé au Moniteur. « Nous souhaitons plutôt par cette charte créer une réelle dynamique. Aujourd’hui on compte une soixantaine de signataires. L’observatoire qui découle de cette charte sera un terrain d’expérimentation et collectera les données. Diminution des gaz à effet de serre, réduction de la consommation énergétique des bâtiments et numérique sont intimement liés. C’est l’équation gagnante », a-t-il conclu.

 

Accélérer le mouvement

 

Cette expérimentation permettra selon le ministère d’accélérer la réalisation de logements et de bâtiments connectés et communicants , qui apportent des services aux occupants tout en étant confortable et respectueux de l’environnement.

Le cadre de définition du bâtiment connecté et communicant sert de base à l’expérimentation et à l’Observatoire. C’est le langage commun que les professionnels peuvent utiliser pour améliorer les retours d’expérience. Le label Ready2Services et les certifications HQE répondent à ce langage commun. La France prend ainsi une longueur d’avance sur le terrain du connecté. Une soixantaine d’entreprises du secteur sont déjà signataires de la charte. Et ce n’est que le début !

 

Focus

Un cadre de définition

« Ce cadre de définition propose un langage commun qui permettra aux professionnels de développer et mettre en œuvre des solutions ouvertes et évolutives afin de produire des bâtiments capables d’accueillir des services numériques qui sont en perpétuelle évolution », a expliqué Emmanuel François, président de SBA. Il constituera, entre autres, la base du label Ready2Services et sera également intégré en association avec les professionnels du secteur dans les certifications HQE : pour la certification des logements à travers la nouvelle version du référentiel NF Habitat-NF Habitat HQE et dans la prochaine révision de HQE Bâtiment Durable pour les bâtiments tertiaires.

Le cadre de définition comporte 6 thèmes :

4 thèmes relatifs aux principes techniques :

•    Connectivité : assurer une connectivité performante du bâtiment via un raccordement optimal aux réseaux de communication ;

•    Architecture réseau : assurer la circulation des données à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment en améliorant les caractéristiques des réseaux du bâtiment ;

•    Equipements et interfaces : mettre en relation les équipements, le réseau et les services grâce à leur interopérabilité ;

•    Services : utiliser la capacité de connectivité et de communication du bâtiment pour le développement de services.

2 thèmes relatifs à la gouvernance

•    Sécurité numérique : sécuriser les systèmes, les interfaces et mettre en place un dispositif permettant la protection des données à caractère personnel ;

•    Management responsable : optimiser la gestion de projet, le commissionnement, mettre en place un cadre de contractualisation et s’entourer d’acteurs compétents.

 

Entretien - Avis d'expert

Le point de vue de Rolland Melet, directeur de 360SmartConnect

La volonté de coopération de l’ensemble des acteurs aux bâtiments connectés solidaires et humains est une avancée majeure car elle est indispensable si l’on veut créer de nouvelles valeurs. Si elle a été majoritairement portée par le monde du second œuvre, à qui il faut rendre hommage et notamment à la SBA qui en a été un des grands promoteurs, il va être intéressant d’observer dans les mois et les années à venir comment ce principe vertueux pourra être déployé plus en amont. Cela permettra notamment d’étendre la chaine de valeur au niveau du gros œuvre et même auprès des producteurs de matières et matériaux de construction. L’intégration de ces étapes initiales est essentielle, pour allonger la durée de vie du bâtiment, en l’entretenant mieux grâce à cette mémoire localisée dans les murs par le béton connecté. Ce qu’appelle d’ailleurs de ses vœux Kévin Carbona de BNP Real Estate.  367557550780787550780SmartConnect, en intégrant la connectivité au cœur du béton (avec des puces RFID), offre aux acteurs de la construction la possibilité de donner une valeur ajoutée au matériau et d’y embarquer de l’intelligence. Durant la construction, le chef de chantier peut, via une plateforme en ligne, accéder à toutes les données du bâtiment, aux plans, aux éléments BIM… en assurer la traçabilité puis diffuser des services et informations tout au long de la vie de l’ouvrage.

L’objectif du Gouvernement est clair « construire plus, mieux et moins cher ». La préfabrication béton y répond pleinement : elle avait déjà faite sienne cette devise en lançant son programme de valorisation des Smart Systèmes en Béton. Mais une fois de plus pour atteindre cet objectif ambitieux, il faut embarquer toute la chaine de valeur de la construction, la prendre en compte le plus en amont possible. Du producteur de matière à l’entreprise de démolition, en passant par toutes les étapes du cycle de vie, tout le monde doit contribuer et en retirer de la valeur.

Cette prise en compte de toute la chaine de valeur de la construction est un sujet qui nous est cher à 367557550780787550780SmartConnect car c’est la mission que nous nous sommes assigné en créant le béton connecté de façon à intégrer la connectivité au cœur de la matière de la construction.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X