En direct

Siège de Total à la Défense : ce que prévoit l'Etat
Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris. - © © Hamilton/REA HAMILTON/REA

Siège de Total à la Défense : ce que prévoit l'Etat

A.P |  le 19/02/2018  |  ArchitectureRéglementationRéglementation des marchés privésAdministration Etat

Dans un communiqué publié lundi 19 février, la préfecture d'Ile-de-France a précisé les raisons qui l'ont poussée à ajourner la demande d'agrément pour la construction de la tour The Link. Et réaffirmé que le projet n'était pas remis en cause.

Le 25 janvier 2018, Michel Cadot, préfet de la région Ile-de-France, a ajourné la demande d’agrément du projet du nouveau siège de Total dans le quartier de la Défense. Une décision qui a jeté le trouble sur l'avenir du projet. Pour tenter de répondre aux inquiétudes, le préfet s'est donc fendu d'un communiqué lundi 19 février dans lequel il réaffirme que cet ajournement est "sans incidence sur le calendrier initialement prévu pour le promoteur Groupama".

"L’ajournement de l’agrément ne remet pas en cause le calendrier opérationnel des projets immobiliers concentrés sur la ville de Puteaux. Le projet immobilier The Link, futur siège du groupe Total, est un excellent projet qui permettra la construction d'une Tour nouvelle génération et libèrera plusieurs immeubles des années 80 devenus obsolètes dont la transformation contribuera à la modernisation et au renouvellement de l'offre immobilière du quartier d'affaires de la Défense", écrit ainsi Michel Cadot.

Selon le préfet, le permis de démolir des bâtiments actuels est en cours d’instruction et le dépôt du permis de construire sera instruit lorsqu’il sera déposé. Mais Michel Cadot réaffirme aussi que l'explosion des projets de tours de bureaux - l’État a agréé 666 000 m² dans le quartier de la Défense dont le siège mondial de Vinci, les tours Sisters d’Unibail, ainsi que les projets ICADE Défense et la Tour des jardins de l’Arche au pied de l’U-Arena - ne doit pas se faire au détriment de l'offre de logements.

"L’Île-de-France ne pourra pleinement bénéficier du développement économique et du rayonnement mondial attendus qu'en étant en capacité de développer une offre de logements mixtes nécessaire aux emplois créés, et en organisant les solidarités indispensables à la qualité de vie de tous", explique Michel Cadot qui rappelle qu'un nouveau projet stratégique, à l'horizon 2025, pour le quartier d'affaires de la Défense a été approuvé en ce sens.

Le point sur le réaménagement de la Défense

Dans son communiqué, le préfet d'Ile-de-France en profite pour faire un point sur la situation des chantiers d'aménagement de la Défense.

"La transformation de l'ancien boulevard circulaire, cédé par l’État au conseil départemental des Hauts-de-Seine, en boulevards urbains permet d'engager une transformation des quartiers situés de part et d'autre", écrit Michel Cadot. "La transformation au nord du quartier d’affaires sur la commune de Courbevoie est largement engagée (travaux en cours pour les Tours Alto et le siège de Saint-Gobain). Au sud, plusieurs projets importants sont en cours de réalisation (Rose de Cherbourg, dont la Tour Hekla imaginée par l'architecte français Jean Nouvel a été vendue en état futur d'achèvement (Vefa) fin décembre 2017 à Amundi Immobilier et Primonial REIM). La modernisation des Tours Pascal est commencée et d'autres études sont engagées dans le secteur des 4 Temps."

Le préfet évoque également le quartier Michelet Bellini, qui "fait l'objet d'une étude urbaine conduite par l’établissement public chargé de l’aménagement de l'Opération d’intérêt national de la Défense. Cette étude vise d'une part à créer des liaisons avec les autres quartiers de Puteaux et renforcer les équipements publics nécessaires".

Enfin, il n'oublie pas les transports : "Dans un contexte de concurrence internationale, l'attractivité du quartier d'affaires passe également par des améliorations significatives des accès et sorties de transports collectifs dans le secteur Esplanade, notamment pour la sortie Esplanade de la Défense de la ligne 1 du métro.

Commentaires

Siège de Total à la Défense : ce que prévoit l'Etat

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX