En direct

Sferis sensibilise ses encadrants à la méthode des entretiens d’embauche

Caroline Gitton |  le 11/07/2014  |  Politique socialeTravail

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Travail
Valider
Recrutement -

«Dans le cadre d’un entretien d’embauche, on commence à écrire l’histoire avec le futur collaborateur. » Thierry Feutrie, DRH de Sferis, connaît bien le sujet. Depuis sa création en février 2012, cette filiale de droit privé de la SNCF, spécialisée dans les prestations de services et les travaux ferroviaires, a en effet connu une croissance rapide en termes de chiffre d’affaires et d’effectifs. Elle compte aujourd’hui 400 salariés. « L’enjeu “ RH pour une entreprise en fort développement est de recruter, de former et de constituer des équipes. Avec une trentaine de collaborateurs à l’origine, nous avons dû nous organiser très vite pour répondre à la demande, à raison de dix à vingt embauches par mois. »

Attirer les candidats

Sferis a ainsi noué des partenariats avec des cabinets de recrutement et fait appel à l’intérim. Fin 2012, les effectifs atteignaient déjà 150 salariés. D’où la nécessité de développer l’encadrement de chantier. « Le cabinet Fed Construction, qui nous a aidés à structurer notre développement, est venu former les opérationnels aux méthodes de recrutement, afin d’améliorer l’ensemble du processus. » Un enjeu de taille. « Malgré la crise, les postes d’encadrement de chantier, comme celui de chef de chantier, demeurent pénuriques. Nous avions pourtant raté plusieurs candidats, car certains directeurs d’affaires ne s’étaient pas montrés assez réactifs. » Or, le DRH en est convaincu : « Il faut recevoir vite les bons candidats. » Le recruteur doit également démontrer l’attractivité de la structure. « Il ne s’agit pas seulement de poser des questions et de mettre les conditions sur la table : il faut aussi évoquer l’intérêt du poste, les perspectives de développement de l’entreprise et d’évolution professionnelle pour les salariés. » Sans oublier l’accompagnement en matière de formation. Fin 2013, Fed Construction a ainsi mis en place un atelier chez Sferis pour sensibiliser les conducteurs de travaux et les directeurs d’affaires. « Quand ils viennent de l’extérieur, les messages ont plus de poids », constate Thierry Feutrie. Depuis janvier, Sferis a accueilli 108 personnes, et table sur une centaine de nouveaux recrutements d’ici à la fin de l’année. « Un de nos directeurs d’affaires manquait auparavant de temps pour s’impliquer dans le processus de recrutement. Aujourd’hui, il ne veut plus rater un seul candidat. »

PHOTO - 802157.BR.jpg
PHOTO - 802157.BR.jpg - © Bruno Levy/LE MONITEUR

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur