En direct

Séville compte attirer les touristes avec une étonnante architecture-sculpture

Milena Chessa, envoyée spéciale à Séville (Espagne) |  le 28/03/2011  |  EuropesevilleInternationalArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Europe
seville
International
Architecture
Valider

Une monumentale structure en bois en forme de corolles, imaginée par l'Allemand Jürgen Mayer, a été inaugurée le 27 mars au centre-ville de Séville (Espagne). Son belvédère panoramique, installé à 28 mètres au-dessus du sol, devrait appâter les publics venus de tous horizons.

Depuis une vingtaine d'années, les grandes villes espagnoles rivalisent à coup de bâtiments iconiques pour attirer les touristes du monde entier. Bilbao a son musée Guggenheim, signé par l'Américain Frank O. Gehry. Barcelone a sa tour Agbar, imaginée par le Français Jean Nouvel, également auteur du musée Reina-Sofia à Madrid. Et Valence a son palais des Arts, conçu par l'Espagnol Santiago Calatrava.
Depuis le 27 mars 2011, Séville entre dans la bataille avec l'ouverture, Plaza de la Encarnacion, de son espace public « Metropol Parasol » (150 x 70 m), créé par l'Allemand Jürgen Mayer. Cette « architecture-sculpture » de 28 mètres de haut, dont la maquette est déjà entrée dans les collections du Museum of Modern Art (MoMA) de New York, sert également d'« enveloppe » pour un musée archéologique en sous-sol, des commerces en rez-de-chaussée et un belvédère en toiture. La structure, fabriquée par Finnforest, est composée de panneaux en bois reconstitué (Kerto-Q) et protégée par une couche imperméable (polyuréthane).
Nul doute que cette étrange silhouette - évoquant tantôt une série de « champignons », tantôt un « tapis volant » - génèrera une large gamme de produits dérivés (livres, vêtements, accessoires, etc.). L'architecte a lui-même formulé quelques propositions de marchandises (voir image ci-contre), pour ce projet qui a vu le jour grâce à un contrat de partenariat public-privé signé entre la Ville de Séville et l'entreprise générale Sacyr, concessionnaire de l'ouvrage pendant quarante ans, via sa filiale Testa. Mais au-delà de la réussite mercantile de l'opération, Jürgen Mayer espère surtout que cet espace public va « faire vibrer à nouveau le cœur de Séville ».

En vidéos : une conférence de Jürgen Mayer au Pavillon de l'Arsenal et un reportage sur son oeuvre sur Arte

Vue de l’opération « Metropol Parasol » à Séville (Espagne), par l’architecte Jürgen Mayer
Vue de l’opération « Metropol Parasol » à Séville (Espagne), par l’architecte Jürgen Mayer - © © Milena Chessa / Le Moniteur.fr
Propositions de marchandises autour du projet « Metropol Parasol » à Séville (Espagne)
Propositions de marchandises autour du projet « Metropol Parasol » à Séville (Espagne) - © © Jürgen Mayer H.
Liste des intervenants

Maîtrise d'ouvrage : Ville de Séville.
Architecte : Jürgen Mayer H.
Ingénierie bois : Finnforest.
Bureau d'études général : Arup.
Entreprise générale : Sacyr.

Commentaires

Séville compte attirer les touristes avec une étonnante architecture-sculpture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur