En direct

Seul un Français sur deux connaît le signe de qualité «  Reconnu garant de l’environnement »
RGE signifie désormais : Reconnu Garant de l'Environnement - © © Ademe

Seul un Français sur deux connaît le signe de qualité « Reconnu garant de l’environnement »

Jean-Charles Guézel |  le 29/01/2014  |  CommunicationEnvironnementEnergies renouvelablesInternationalSanté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Communication
Environnement
Energies renouvelables
International
Santé
Technique
Valider

Un sondage Ifop réalisé pour l’association Qualit’EnR met en évidence une baisse de confiance des Français vis à vis des énergies renouvelables. Il révèle également qu’un Français sur deux ignore que les aides aux particuliers pour les équipements utilisant des énergies renouvelables seront à l’avenir réservées aux travaux effectués par des professionnels disposant du signe de qualité « Reconnu garant de l’environnement ».

« Les énergies renouvelables bénéficient toujours d’un taux de sympathie élevé de la part des Français. Mais la communication gouvernementale assez négative en 2013, en ce qui concerne le photovoltaïque et les importations de Chine notamment, a entraîné une baisse de confiance pour toutes les EnR », analyse André Joffre, président de l’association Qualit’EnR, à l’occasion de la diffusion de la quatrième édition du sondage « Les Français et les énergies renouvelables ».

Concernant les systèmes solaires combinés chauffage/eau chaude, ce sondage réalisé début janvier par l’Ifop pointe ainsi un taux de confiance de 76%, en baisse de 9% par rapport à l’année dernière. Le recul est de 5% pour les inserts bois, de 3% pour les pompes à chaleur (PAC), de 4% pour les poêles à bois, de 5% pour les chaudières à bois, de 8% pour les chauffe-eau solaires et de 5% pour les panneaux photovoltaïques. De même, le nombre de sondés favorables à un soutien étatique des énergies renouvelables est en recul : 90% contre 96% en 2013.

Les Français favorables à l’autoconsommation photovoltaïque

Pour autant, les Français restent 37% (comme en 2013) à avoir l’intention d’équiper leurs logements, et même 46% pour les propriétaires de maisons individuelles. Concernant les 39% de Français déjà équipés (57% pour les propriétaires de maisons individuelles), c’est l’insert bois qui rencontre le plus de succès (18% de taux d’équipement), devant les poêles à bois (13%) et les PAC (10%). Des chiffres sans surprise par rapport à 2013.

En revanche, on peut s’étonner du fait qu’un Français sur deux ignore toujours que les aides aux particuliers pour les équipements utilisant des énergies renouvelables seront à l’avenir réservées aux travaux effectués par des professionnels disposant du signe de qualité «  Reconnu garant de l’environnement ».  Sur les 50% qui ont entendu parler de la mesure, une écrasante majorité (43% de ces 50%) estime toutefois que c’est une bonne chose. Consensus également autour de l’autoconsommation de l’électricité photovoltaïque, 72% des sondés estimant qu’il est préférable de consommer sa propre énergie et de ne vendre que l’éventuel excédent.

Commentaires

Seul un Français sur deux connaît le signe de qualité « Reconnu garant de l’environnement »

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur