En direct

Setec remporte «le projet majeur de génie civil des 100 dernières années»
tunnel sous la manche - © © Groupe Moniteur

Setec remporte «le projet majeur de génie civil des 100 dernières années»

T.B. |  le 19/09/2013  |  Ouvrage d'artConception-réalisationTravaux sans tranchéeMaîtrise d'œuvreManche

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Ouvrage d'art
Conception-réalisation
Travaux sans tranchée
Maîtrise d'œuvre
Manche
France entière
Europe
Architecture
Bâtiment
Valider

Les ingénieristes français Setec et anglais Atkins ont décroché le prix mondial d’ingénierie pour la maitrise d’œuvre du Tunnel sous la Manche, décerné par le jury international de la Fédération internationale des ingénieurs-conseil.

C’est un prix qui n’avait jamais été décerné, et qui ne le sera peut-être plus avant le siècle prochain : «Le projet majeur de génie civil des 100 dernières années», rien que ça, a été attribué au français Setec et à l’anglais Atkins pour la maîtrise d’œuvre du Tunnel sous la Manche. Le jury de la Fidic (Fédération internationale des ingénieurs-conseil), composé d'ingénieurs et de maîtres d'ouvrages publics du monde entier, s’est prononcé à l’unanimité. Ils ont remis le prix notamment à Claude Néraud, président d’honneur du groupe Setec et Michel Lévy (toujours en activité), ingénieurs du projet à l’époque, à Barcelone, le 17 septembre à l’occasion de l’assemblée générale de la Fidic qui fêtait par ailleurs ses 100 ans.

Le jury devait pourtant choisir parmi plus de 150 candidatures venant des cinq continents et d'autant de sociétés d'ingénierie, promouvant les constructions humaines les plus marquantes du XXe siècle. «Cet ouvrage est le fruit de l’imagination et des efforts de nombre des grands ingénieurs de Setec, menés par Henri Grimond l’un de ses deux fondateurs, qui y aura consacré 30 ans de sa vie, a réagi Gérard Massin, P-DG de Setec (250 millions d’euros de chiffre d’affaires, 2 200 collaborateurs). Il a nourri le travail de générations de collaborateurs et nous bénéficions encore aujourd’hui de son retour d’expérience. Le Tunnel sous la Manche a alimenté une vision toute particulière de l’ingénierie qui rend possible ce qui ne le paraît pas de prime abord.»

Le Tunnel sous la Manche : le projet de tous les records

Le plus long tunnel sous-marin du monde connecte depuis 1994 la Grande-Bretagne à la France en permettant une traversée de la Manche en «Shuttle» en 35 minutes. Huit ans de travaux furent nécessaires pour construire les trois tunnels (deux tubes ferroviaires à grande vitesse et une galerie de service) longs de 50 kilomètres chacun ainsi que les terminaux ferroviaires français et anglais. Depuis 1994, plus de 300 millions de personnes et 60 millions de véhicules ont traversé la Manche à près de 100 mètres sous la surface de l’eau. Le nouveau record de fréquentation a même été battu le 20 août dernier avec près de 16 000 véhicules transportés en une seule journée par le «Shuttle».

Commentaires

Setec remporte «le projet majeur de génie civil des 100 dernières années»

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur