Chantiers

Série des grands chantiers : la LGV SEA se met sur les rails pour 2017

Mots clés : Infrastructure de transports - Ouvrage d'art - Transport ferroviaire - Travaux publics

La LGV SEA est l’un des ouvrages exceptionnels que Le Moniteur vous emmène de visiter cet été. Alors que 90 % des travaux de génie civil sont réalisés et que la plupart des ouvrages d’art sont terminés, une nouvelle phase débute sur le chantier pharaonique de la ligne à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique (SEA) : la pose des rails sur 340 kilomètres, entre Tours et Bordeaux.

Place aux travaux de superstructure. C’est le virage pris par le chantier de la LGV SEA en cette année 2014. Après le génie civil et les ouvrages d’art, la pose des voies et caténaires commence, suivie par des travaux d’alimentation électrique, de signalisation et de télécommunications.

Gilles Godard, directeur de Cosea, fait le point : « Après avoir connu un démarrage difficile en 2011-2012 – ce qui avait entraîné près de six mois de retard sur l’échéancier -, le chantier est maintenant bien lancé. Les délais seront finalement respectés et la mise en service est bien prévue pour le mois de juillet 2017.

En synthèse

Chiffres clés

59 millions de m3 de déblais et décapage réalisés, soit 86 % du total prévu.
Plus de 400 000 m3 de béton ont été coulés pour la réalisation des ouvrages d’art courants : 306 ouvrages terminés en structure, 111 en cours et 11 à démarrer. Plus de 270 000 m3 de béton coulés pour les ouvrages d’art non courants (soit 90 % d’avancement).
90 rétablissements routiers en service sur les 287 prévus.
56 % des traverses de béton et 74 % des appareils de voie réceptionnés.

Le génie civil est quasiment terminé, place désormais aux rails. » Un tournant très concret du chantier, qui va être abordé dès cet été et qui oblige à une organisation logistique pointue. Ce qui a conduit à la création de deux bases travaux ferroviaires sur le parcours afin de décentraliser au mieux la pose des 302 km de voies et des 38 km de raccordements à des gares existantes. Ces deux bases ferroviaires sont installées à Nouâtre (Indre-et-Loire), au kilomètre 40, et à Villognon (Charente), au kilomètre 160.




 

Des bases travaux fondamentales

 

A partir de chacune des deux bases travaux, les rails vont être posés grâce à deux techniques différentes, explique Olivier Gouin, directeur général délégué de Mesea : « A Nouâtre, nous allons utiliser un wagon pousseur. Le wagon prend le rail et le pousse devant lui grâce à des petits rouleaux installés sur la traverse pour permettre le poussage. C’est une technique qui permet un grand gain de temps dans la mise en place des rails. A Villognon, il n’y aura pas de wagon pousseur ; nous emploierons une technique classique, avec la création d’une voie provisoire de 18 m à côté de la voie définitive. Sur cette voie provisoire le train circule avec les rails et le ballast pour créer la voie normale au fur et à mesure. »

Les rails vont donc partir vers le nord, depuis Villognon, et vers le sud, depuis Nouâtre, jusqu’à se rejoindre. « Restera alors à aller vers Tours et vers Bordeaux pour terminer la pose des rails, encore une fois à partir des bases travaux », explique Olivier Gouin. Et pouvoir ainsi mettre Bordeaux à seulement 2 h 05 de Paris, dès juillet 2017.


 

 

Focus

Fiche technique

Concédant : Réseau ferré de France. Concessionnaire : Lisea (Vinci, Vinci Concessions, Sojas, CDC Infrastructure, Axa Infrastructure Investissements et Axa Infrastructure Partners FCPR). Conception-construction : Cosea (piloté par Vinci Construction Terrassement avec les filiales de Vinci, Cegelec Centre Est, Ineo Rail, Inexia) et cinq sous-groupements métier : conception (Inexia, mandataire) ; infrastructure (Vinci Construction Terrassement, mandataire) ; voies et caténaires (TSO, mandataire) ; énergie (Cegelec Centre Est, mandataire) ; signalisation et télécoms (Ineo Rail, mandataire). Exploitation-maintenance : Mesea (Vinci Concessions, Inexia).

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X