En direct

SER-Soler présente un plan de relance de la filière photovoltaïque

le 21/01/2014  |  Energies renouvelables

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Energies renouvelables
Valider

Sans attendre « la mise en place du nouveau marché de l’énergie qui se dessine en Europe et dans d’autres pays », Ser-Soler entend parvenir à « améliorer très vite les outils existants », déclare Arnaud Mine, président de Ser-Soler dans un communiqué publié lundi 20 janvier.

Pour se faire, la branche solaire du SER s’est attelée à la définition d’un plan de relance qui vise « au développement d’une filière industrielle intégrée de l’amont à l’aval, suffisamment solide sur son marché intérieur pour être offensive à l’export, dans un marché mondial en plein essor », souligne le vice-président du Syndicat des énergies renouvelables (SER).

Cette vision stratégique est bâtie autour de cinq axes : redonner de la visibilité aux acteurs de la filière photovoltaïque en instaurant un marché intérieur pérenne, au volume suffisant et maîtrisé, qui favorise l’offre industrielle locale et avec un coût optimisé pour la collectivité ; accompagnement des entreprises à l’international ; amélioration du financement de la filière ; révision des règles de contribution au renforcement des réseaux électriques des installations photovoltaïques décentralisées et proches des lieux de consommation ; et mise en place d’un modèle économique pour l’autoconsommation.

Ce plan reprend, en les détaillant, de précédentes mesures. C’est le cas concernant les appels d’offres sur le photovoltaïque. Le SER propose une révision du cahier des charges « en particulier pour mieux flécher les offres remises vers du contenu industriel local ». Une nouvelle mesure est proposée. Elle doit répondre aux difficultés de la filière à financer ses projets, notamment à l’international. Pour y remédier, le SER propose la mise en place de prêts à taux avantageux consentis par la banque publique d’investissement Bpifrance. « Le SER estime qu’un volume cible de 300 MW par an à l’export financés par un mécanisme de ce type serait à même d’assurer, en complément d’un marché intérieur solide, les débouchés suffisants pour soutenir la grande majorité de l’offre industrielle française actuelle », note-t-il dans le communiqué.

Commentaires

SER-Soler présente un plan de relance de la filière photovoltaïque

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

L'instrumentation et la mesure en milieu nucléaire

Date de parution : 06/2019

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur