En direct

Sept lauréats pour les Trophées de la commande publique 2018
Le jury des Trophées de la commande publique 2018 - © Delphine Herriau

Sept lauréats pour les Trophées de la commande publique 2018

S.D.A. |  le 12/11/2018  |  RéglementationAchat public durableAchat public innovantAchat public responsable

Le jury s’est réuni le 8 novembre à Paris. Les Trophées récompensent les meilleures pratiques en matière d’achat public responsable et de performance de l’achat.

Ils seront sept, le 22 novembre prochain, à recevoir un Trophée de la commande publique, lors d’une cérémonie au Salon des maires et des collectivités locales. Sept organismes, récompensés pour leurs stratégies d’achat exemplaires, efficientes, et autant que possible, reproductibles. Organisés par Achatpublic.info (groupe Infopro Digital, auquel appartient "Le Moniteur"), ces Trophées sont décernés dans deux catégories : la performance de l’achat public, et, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), l’achat public durable. Dans chacune, sont distingués des services étatiques, locaux et hospitaliers. 
Pour cette 11e édition, le jury (composé de représentants des acheteurs et de spécialistes de la commande publique) a sélectionné, parmi de nombreux dossiers, sept lauréats. En voici la liste.

Délibérations du jury le 8 novembre à Paris


Catégorie achat public durable


Fonction publique territoriale : la commune de Haubourdin (Nord), pour la démolition et la reconstruction de deux écoles en Bepos (une première en France) via un marché public global de performance (MPGP). L’ambition de ce projet pour une collectivité de taille modeste (accompagnée toutefois par une équipe d’assistance à maîtrise d’ouvrage) a été saluée par le jury. La commune s’est saisie d’outils récents que sont le MPGP et la procédure concurrentielle avec négociation pour choisir le groupement attributaire. La consultation intégrait aussi un critère d’attribution relatif à l’insertion sociale. Outre le niveau de performance énergétique et environnemental exceptionnel visé, la commune a également imposé le recours maximal à l’utilisation de matériaux biosourcés pour la construction, et notamment l’utilisation du bois d’essence régional.

Fonction publique d’Etat : la Direction interarmées des réseaux d’infrastructure et des systèmes d’information de la défense (Dirisi), pour sa stratégie d’achat élaborée en matière de gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Elle a abouti à la conclusion d’un marché pour les prestations de collecte, de tri, de traçabilité et d’audit et pour la cession de certains matériels ; et d’une convention avec un éco-organisme pour la gestion et le traitement des autres DEEE. Le projet a été mené de façon rigoureuse, avec des études préalables approfondies et la mise en place d’indicateurs précis. Tous les aspects du développement durable, y compris l’accès des PME, ont été pris en compte.

Fonction publique hospitalière : le Centre hospitalier (CH) de Douai, pour sa démarche de réduction des déchets et d’amélioration de l’efficience du tri. Un projet qui coche toutes les cases ! Il permet de réduire le volume des déchets, de sensibiliser les agents à cette thématique, mais aussi de rééquilibrer durablement la relation avec les prestataires. Sans oublier d’importants gains financiers…

Catégorie performance de l’achat

Fonction publique territoriale : le Syndicat des eaux du bassin de l’Ardèche, pour un dispositif de rémunération avec bonus-malus dans des marchés d’exploitation. L’organisme a ainsi inséré, dans des marchés de prestation de service pour l’exploitation de ses systèmes de production d’eau et d’une station d’épuration, des engagements de performance à la charge des titulaires, avec une rémunération forfaitaire mais modulée par un système de bonus/malus autour de critères objectifs. Le but étant d’aboutir à un mécanisme à la fois incitatif pour les entreprises, et plus efficace que le système classique des pénalités. Une démarche innovante et audacieuse, selon le jury, pour une structure ne comptant qu’un agent dédié à la commande publique !

Fonction publique d’Etat : la plate-forme achats-finances sud-est des Armées (PFAF-SE), pour un accord-cadre attribué à un groupement de PME. Ce service étatique a réussi à relever le défi d’un achat massifié préservant l’accès des petites entreprises à la commande publique... Pour cela, il a bâti un accord-cadre ministériel mono-attributaire voué à satisfaire les besoins en fournitures de bureau de plus de 266 000 agents – qui donnaient lieu dans le passé à de multiples marchés dispersés. Un important travail de sourcing et de concertation avec les professionnels a permis d’attribuer le marché à un groupement momentané de 18 PME solidaires. Deux autres objectifs ont été poursuivis : la systématisation de la commande en ligne et le paiement par carte achat, ainsi que l’intégration de clauses environnementales et d’insertion dans tous les contrats.

Fonction publique hospitalière : le Centre hospitalier de Clermont, pour la renégociation de son marché de déchets afin - notamment - de générer des recettes. L’hôpital a mené un travail très complet pour créer de nouvelles filières de tri et dynamiser celles existantes, valoriser certains déchets (en vendant des métaux précieux…) et promouvoir un achat responsable en réservant un lot à une entreprise adaptée. Le projet se distingue notamment par l’insertion de clauses de performance permettant d’intéresser les prestataires à la réduction des déchets et par des gains financiers très importants.

Prix spécial du jury : la Ville de Toulon, pour la mise en place d’un Comité de consommation afin de rationaliser les dépenses. Le jury a souhaité saluer le fort investissement de la collectivité en matière de définition des besoins, motivé notamment par le souci d’éviter les dépenses publiques inutiles dans un contexte budgétaire contraint. Une cellule de réflexion transversale et pluridisciplinaire, le « Comité de consommation », a été créée. Il peut être saisi ou s’autosaisir pour tout projet d’achat sensible ou à fort enjeu ou encore nécessitant une ingénierie contractuelle particulière. Déjà activé à deux occasions  depuis sa création, le comité a permis de réaliser des économies importantes par une meilleure appréhension des besoins et une rationalisation des marchés.

Photo de groupe du jury : (1er rang, de g. à d.) Ophélie Rivière, CHU Toulouse ; Nathalie Deleville, Conseil national des achats ; Jean-Marc Binot, achatpublic.info (président du jury) ; Annick Aguado, Ardèche Drôme Numérique.
(2e rang, de g. à d.)  Charles-Edouard Escurat, Resah ; Corinne Fritsch, MTES ; Sophie d’Auzon, « Le Moniteur ».
(3e rang, de g. à d.) Pascaline Gojin, achatpublic.com (organisation des Trophées) ; Stéphane Pajot, Pôle emploi Pays de la Loire ; Florian Lanchantin, MTES ; Romain Cavé, EPF Bretagne ; Romain Tournereau, Brest Métropole ; Benoît Verwaerde, Lille Métropole.

Commentaires

Sept lauréats pour les Trophées de la commande publique 2018

Votre e-mail ne sera pas publié

OIM

20/11/2018 18h:28

pour oit

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Modèles commentés de CCAP

Modèles commentés de CCAP

Date de parution : 11/2018

Voir

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

Le guide des procédures des marchés publics

Le guide des procédures des marchés publics

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur