En direct

Sensibiliser, mobiliser, innover, développer : une politique pour l'architecture

le 12/01/2016  |  ArchitectureInternationalFrance entièreEtat

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a initié fin 2014 l'élaboration d'une Stratégie nationale pour l'architecture : un outil opérationnel pour conduire une politique publique cohérente. Elle a fait connaître le 20 octobre 2015, une liste de 30 mesures qui seront mises en œuvre à cours ou moyen terme. Ces mesures ont été préparées en amont par trois groupes pilotés par des professionnels, Frédéric Bonnet (groupe « Sensibiliser et mobiliser »), Marc Barani (groupe « Innover ») et Paul Chemetov (groupe « Développer) qui expriment ici les idées qui ont guidé leur travail pendant plusieurs mois. G. D.

Frédéric Bonnet a conduit le groupe « Sensibiliser et mobiliser » avec Boris Bouchet et Hélène Riblet (rapporteure) « Révéler à quel point l'architecture peut aider à résoudre les questions du quotidien »

Sensibiliser et mobiliser implique de promouvoir une culture partagée de l'architecture, à la fois citoyenne et professionnelle, pour ceux qui interviennent sur les transformations de notre cadre de vie : édifices nouveaux et réutilisés, infrastructures et espaces publics, environnement urbain, territoires dans toute leur diversité.

En ce sens, jamais le mot « culture » n'a eu pour l'architecture plus de force et de raison d'être : au-delà de réaffirmer l'excellence des projets publics, il s'agit de révéler à quel point l'architecture peut aider à résoudre les questions du quotidien, du logement, de la ville et du quartier, des pratiques de tous les jours, dans leur immense diversité territoriale. Cela est vrai pour les gares de la métropole comme pour les bourgs ruraux. Il faut comprendre ici « culture » sous l'angle de la création contemporaine, des transformations du patrimoine et de la discipline architecturale, mais aussi selon des valeurs et des nécessités partagées plus largement par tous. L'architecture est un bien commun.

Cette dimension citoyenne est une des clefs de la « sensibilisation », qui doit aussi s'ancrer, au fil des expériences, sur les initiatives locales, sur les variations infinies des situations territoriales, sur ce qui advient sur le terrain. « Sensibiliser » à l'architecture, ce n'est pas porter un message, diffuser une version officielle de ce qu'est l'architecture, mais plutôt susciter un intérêt général, un bouillonnement multiple autour des questions qui nous touchent tous : où habitons-nous ? Que nous offrent les villes et les territoires où nous vivons, comment construit-on les espaces publics, les logements, les lieux de travail, les équipements ?

L'architecture apparaît trop souvent comme une affaire de spécialistes, voir un cadre d'excellence qui ne concerne que très peu la vie quotidienne et les lieux plus ordinaires.

Sensibiliser et mobiliser, c'est stimuler la recherche, l'invention, le débat, la prise de conscience, et l'engagement des uns et des autres est donc une condition si l'on veut porter une politique publique ambitieuse pour l'architecture et le cadre de vie. Nous proposons de distinguer les stratégies d'action en fonction des personnes concernées, au-delà des métiers de l'architecte. D'abord le public, puis tous ceux qui agissent en amont et définissent les conditions de l'architecture, puis les professionnels qui accompagnent la conception architecturale, et enfin en aval tous ceux qui fabriquent, assemblent, construisent.

Le « public » est bien évidemment pluriel. L'égalité de l'accès à la conception architecturale, quel que soit l'objet ou la taille de l'aménagement, n'est pas aujourd'hui garantie. C'est une question de culture, mais aussi d'éducation et d'égalité des territoires, une question éminemment transversale. Les initiatives citoyennes, les démarches participatives, associatives ou coopératives sont autant d'expériences à valoriser dans ce cadre.

Les élus agissent en amont et, malgré la baisse des investissements publics, prennent beaucoup de décisions déterminant l'aménagement des lieux où nous vivons ; tous ceux dont le métier a [...]

Cet article est réservé aux abonnés AMC, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

Sensibiliser, mobiliser, innover, développer : une politique pour l'architecture

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Droit et gestion des collectivités territoriales - 2018

Livre

Prix : 83.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Décrypter les finances publiques locales

Décrypter les finances publiques locales

Livre

Prix : 59.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur