Aménagement

Sénart poursuit sa tertiarisation

L’Etablissement Public d’Aménagement de Sénart et le groupe Fulton ont inauguré jeudi 23 octobre « La Croix du Sud », le nouvel immeuble de bureaux situé dans le centre urbain de la ville nouvelle, propriété de Bleecker et de la Caisse des Dépôts.
Avec « La Croix du Sud », L’EPA Sénart continue a renforcer la diversification de son offre immobilière en direction des petites et moyennes entreprises et des grands groupes. Une diversification favorisée par l’arrivée en 2011 dela liaison Trambus entre Corbeil et Sénart. Celle-ci viendra par ailleurs, renforcer l’accessibilité de son centre urbain Le Carré Sénart.
Jusqu’à aujourd’hui, le pôle tertiaire du Carré réunissait principalement des services administratifs, tels que l’Hôtel des Impôts ou les ASSEDIC, mais aussi l’Hôtel de la Communauté. Désormais, une nouvelle étape est franchie avec l’accueil d’entreprises privées dans l’immeuble de « La Croix du Sud ».

Un immeuble de dernière génération
Imaginée par l’agence d’architecture SCAU et développant 4 700 m² sur 3 niveaux de bureaux, « La Croix du Sud » est originale aussi bien par son plan masse en forme de croix que par ses façades rythmées par des claies verticales. Dans quelques jours, le siège de la division nord d’Ile-de-France des supermarchés Champion (groupe Carrefour) et ses 150 employés s’y installera. L’entreprise occupera près des 2/3 de l’immeuble. Début 2009, elle sera rejointe par les 20 employés de la Société Grenke, spécialisée dans la location de matériel informatique.
En plus de « la Croix du Sud », le Groupe Fulton poursuit ses développements sur le Carré Sénart avec le lancement de 3 immeubles HQE aux façades de bambous. Deux permis de construction ont d’ores et déjà été obtenus sur ce programme qui comprend 11 000 m² environ de bureaux situés le long du Canal Nord du Carré Sénart. Réparti en 1 bâtiment de 2 200 m² et 2 de 4 400 m², ce nouveau projet s’inscrit dans une démarche de développement durable, tant par le caractère de son architecture que par les matériaux utilisés et la mise en œuvre d’énergies renouvelables. Pour protéger les façades exposées au soleil, le promoteur a fait le choix d’utiliser le bambou. Traditionnellement utilisé dans les pays asiatiques, ce matériau est de plus en plus reconnu en Europe pour ses grandes qualités : résistance -comparable à l’acier- ; durée dans le temps -comparable à du bois dur; aspect ; coût environnemental. Conçus par l’architecte Monica Donati, ces immeubles s’intégreront naturellement dans l’environnement du centre urbain, grâce à la grande qualité paysagère du lieu renforcé par la proximité de l’Allée Royale et d’un grand canal.

Privilégier l’accueil des PME
Le second semestre 2009 devrait connaitre également une forte actualité avec la livraison de 3 nouveaux immeubles, proposant de petites surfaces pour répondre aux besoins des TPE/PME.
Sur le Carré Sénart, Rconseils, va lancer d’ici la fin de l’année la réalisation d’un immeuble de 3 600 m² divisibles à partir de 70 m², le bâtiment sera mitoyen du « Clarion Suites Sénart Paris Sud », ouvert en avril dernier.
A proximité de la gare RER de Savigny-le-Temple, Safir vient de lancer un immeuble de 896 m² divisibles à partir de 116 m².
Sur le parc de Villebouvet, et toujours à proximité de la gare RER de Savigny-le-Temple, SEDAF a également lancé « Les Bureaux du Lac »: 2 200 m² divisibles à partir de 40 m².
Bien entendu, cette volonté de venir renforcer la diversification de l’offre immobilière s’accompagne également d’une nouvelle offre de locaux d’activités et ces derniers mois, plus d’une douzaine de nouveaux programmes, répartis sur l’ensemble de la ville nouvelle, sont sortis de terre.
Malgré le contexte économique rendu difficile par la crise actuelle, Jean-Pierre Dufay, Directeur Général de l’EPA Sénart reste confiant. « Toute notre énergie reste mobilisée autour d’une stratégie très volontariste en matière de développement économique du territoire. Les objectifs que nous nous sommes fixés avec les deux Syndicats d’Agglomération de la ville nouvelle de Sénart demeurent inchangés et visent toujours la création de 1 000 à 1 500 nouveaux emplois par an. Ce développement garantit un équilibre emploi /habitant harmonieux sur un territoire où le cadre de vie et la qualité environnementale continueront d’être préservés et valorisés. »

A.P

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X