En direct

Sénart mise sur l’habitat compact pour son écoquartier

H. G. |  le 02/12/2011  |  Seine-et-MarneFrance entièreCollectivités locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
France entière
Collectivités locales
Valider
Seine-et-Marne -

L’Eau Vive, le premier écoquartier de Sénart (18 ha), est l’un des lauréats du troisième appel à projets « Nouveaux quartiers urbains » de la région Ile-de-France. « Situé à proximité du cœur historique de Lieusaint et du Carré Sénart, élaboré selon des critères de développement durable, cet écoquartier rompt avec la ville nouvelle traditionnelle et sa logique de zoning. Sur un périmètre limité, il se distingue par sa plurifonctionnalité : emploi, logement, commerce, formation, loisirs, transport », souligne Bruno Depresle, directeur général de l’EPA Sénart, aménageur et propriétaire des terrains.

Forte densité

Parmi les caractéristiques de l’écoquartier, dont François Tirot est l’urbaniste : un habitat compact oubliant le pavillon et son bout de jardin. « Ce sont des bâtiments BBC, avec notamment une expérience sur 37 logements sociaux passifs (FSM, architecte : agence Nicolas Michelin et associés), et une forte densité (densité nette : 140 logements/ha) qui s’ordonnent selon de petits collectifs à R  3 », ajoute Bruno Depresle.
Situé au cœur d’un maillage de transport en commun (RER Lieusaint-Moissy, T Zen), l’écoquartier laisse une large place (6 ha) aux espaces verts, aux parcs, et aux jardins partagés. Le « vivre ensemble » est favorisé par le campus universitaire, les équipements culturels : médiathèque, école de musique, théâtre de la Marge. La programmation des logements vise la diversité pour favoriser le parcours résidentiel des habitants. Elle table sur 22 % de logements sociaux, 15 % d’accession sociale, et le reste en accession libre. Près de 1 200 logements (77 500 m² Shon) seront mis en chantier d’ici à 2016 (146 déjà livrés ou en travaux), puis 800 au-delà, à raison de 200 par an. Le programme acte par ailleurs 25 000 m² Shon de commerces, de bureaux et de services et la réalisation, jusqu’en 2016, d’espaces verts et d’équipements publics.
Objectif de l’EPA : que les sept quartiers nouvellement créés ou en cours de création à Sénart soient des écoquartiers, construits, précise Bruno Depresle, selon une « grille rigoureuse de développement durable ».

PHOTO - 604916.BR.jpg
PHOTO - 604916.BR.jpg - © Blue Print pour ANMA

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur