En direct

Selon Atradius, le climat reste maussade pour le secteur du BTP

le 06/07/2010  |  EntreprisesResponsabilités et assurancesFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Entreprises
Responsabilités et assurances
France
Valider

Ce mois-ci, les experts d'Atradius, un des leaders mondiaux de l'assurance-crédit, répondent à 4 questions sur la santé du secteur du BTP.

Quels ont été les résultats du secteur de la construction au cours des six derniers mois ?

Le premier trimestre 2010 fait à nouveau apparaître une érosion dans les secteurs du bâtiment, de la construction et des travaux publics, ainsi qu'un déclin de la production et un faible nombre de nouvelles commandes. Selon l'INSEE, le chiffre d'affaires du secteur de la construction a diminué de 2,1% au cours du précédent trimestre et de 5,5% d'une année sur l'autre.

Comment évoluent les retards de paiement, les défauts de paiement et les faillites et pourquoi ?


D'une part, nous observons en 2010 une amélioration du comportement de paiement par rapport à l'hiver 2009. D'autre part, à l'inverse de la tendance générale à la baisse des faillites en France, le taux de faillite du secteur a continué à augmenter de 2,5% d'une année sur l'autre au premier trimestre 2010, affectant 5 000 entreprises de construction.

À quoi doivent être particulièrement attentives les entreprises qui vendent des produits dans le secteur de la construction ?


Les vendeurs doivent être attentifs à la taille et à l'âge de l'entreprise acheteuse, car la plupart des faillites concernent des entreprises employant moins de 3 personnes et existant depuis moins de 3 ans. Les sous-secteurs, comme le logement individuel et la finition, restent extrêmement sensibles.

Quelles sont les perspectives d'Atradius à court terme (6 mois) pour le secteur de la construction ?


En mai 2010, le secteur du bâtiment et de la construction a à nouveau enregistré une contraction de leur activité, mais dans une mesure moindre que le mois précédent. Les commandes représentent 6,3 mois de pleine activité, ce qui reste nettement en-dessous de la moyenne et des conditions normales d'activité du secteur. Le climat des affaires s'est légèrement amélioré (voir graphique ci-dessous). Toutefois, les prévisions à court terme restent pessimistes à cause du faible niveau des commandes et de la pression sur les prix.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur