En direct

Sélection de projets à surveiller dans votre région

le 13/10/2017  |  Collectivités localesTechniqueBâtimentAudeCharente

Chaque semaine, grâce à la veille réalisée par son partenaire « Vecteur Plus », « Le Moniteur » sélectionne des projets « à surveiller » (intentions de maîtres d'ouvrage, actes administratifs, décisions d'urbanisme, logements autorisés, etc. ).

LOGEMENTS

A La Rochelle (17), l'office public de l'habitat de l'agglomération de La Rochelle a lancé une consultation de maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation des bâtiments Port Neuf 32-33 et La Pallice 4-5.

A Ambarès-et-Lagrave (33), l'office public de l'habitat Aquitanis recherche un promoteur pour réaliser un programme de logements en accession sur environ 2 300 m2 sur l'îlot B3 de la ZAC Centre-Ville.

A Saint-Médard-en-Jalle (33), la SA d'HLM Clairsienne a lancé une consultation de maîtrise d'œuvre pour réhabiliter, en site occupé, un collectif de 122 logements locatifs sociaux au sein des résidences Berlincan 1 et 2.

A Ondres (40), le bailleur social Habitat Sud Atlantic a retenu l'architecte Leibar & Seigneurin de Bayonne pour la créer 77 logements sociaux sur l'îlot S2 de la ZAC des Trois Fontaines.

Une demande de permis de construire sera déposée à la fin 2017 ou début 2018.

Les entreprises seront consultées au printemps 2018. L'opération représente un investissement de 5 millions d'euros.

A La Salvetat-Peyralès (12), le conseil municipal a voté la construction d'un nouveau lotissement « Le Pradel », composé de 12 lots.

A Muret (31), le conseil régional Occitanie/Midi-Pyrénées mobilise 1,6 million d'euros pour la création d'un externat et de logements de fonction au sein de l'établissement régional d'enseignement adapté (Erea). La consultation des entreprises sera lancée en janvier 2018.

A Seilh (31), Oppidea, la SEM de Toulouse Métropole, projette la création de la ZAC Laubis portant sur la construction de 530 logements (40 unités par an), 1 100 m2 de commerces et 2 000 m2 d'activités tertiaires et artisanales. L'enquête publique s'est déroulée du 7 septembre au 12 octobre 2017.

A Brive-la-Gaillarde (19), la Ville va investir 13 millions d'euros dans l'opération de renouvellement urbain du quartier de Rivet.

Sont prévues : la démolition-reconstruction et réhabilitation de logements, la création d'espaces verts, de cheminements piétons, d'un pôle « enfance » et de services à la population. La concertation est engagée.

L'opération entrera en phase opérationnelle entre 2018 et 2023.

A Narbonne (11), l'entreprise sociale pour l'habitat Alogea programme la construction de 32 logements collectifs avenue Anatole-France.

A Nîmes (30), la Ville projette la réhabilitation de 447 logements et 40 commerces et la démolition de quatre copropriétés (40 logements) qui laisseront place à un espace public.

Les travaux seront réalisés par phases entre 2019 et 2022. Le budget est estimé à 17 millions d'euros.

Les consultations d'entreprises seront lancées à la fin 2017.

BÂTIMENTS PUBLICS

A Chantillac (16), la communauté de communes des 4B Sud Charente a décidé la création d'une ZI sur 30 à 50 hectares dans le secteur du futur échangeur.

A Saint-Martin-de-Ré (17), la communauté de communes de l'Ile de Ré a désigné ABP Architectes (La Rochelle) pour le projet de rénovation du centre aquatique « Aquaré ». La demande de permis de construire sera déposée début 2018.

Les travaux devraient démarrer au second semestre 2018 pour 1,2 million d'euros.

A Parthenay (79), la Ville a décidé d'équiper les cantines des écoles d'un self-service.

L'école de La Mara, nouvellement équipée, sert actuellement de test.

Trois autres établissements verront leur cantine transformée à la rentrée 2018 si les résultats sont concluants.

A Montamisé (86), la commune projette d'engager le ravalement des façades de la salle des fêtes et de réaliser un gazon synthétique dans la cour du groupe scolaire Charles-Choisie.

A Vivonne (86), la communauté de communes des Vallées du Clain projette la création d'une maison de santé pluriprofessionnelle pour un coût estimé à 254 102 euros.

L'Union européenne par l'intermédiaire du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) et la région Nouvelle-Aquitaine soutiennent le projet.

A Marmande (47), la Ville envisage de créer un tiers lieu. Baptisé « Césame », le projet devrait voir le jour à la mi-2018, dès que la commune aura acquis le foncier nécessaire à son installation.

Le site visé a une surface d'environ 40 000 m2 .

A Boucau (64), la municipalité projette la construction d'une maison des associations pour un coût estimé à 1,95 million d'euros et la réhabilitation du centre communal d'action sociale pour un montant de 557 722 euros.

A Baigts-de-Béarn (64), la municipalité a décidé de lancer une consultation de maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation du foyer logement.

A Pamiers (09), la municipalité lance un appel à projets d'architecture pour la rénovation de son centre-ville dans le cadre de son contrat de ville 2015-2020.

Elle souhaite créer une promenade le long du canal et un espace pour enfants sur l'esplanade de Milliane. La mairie étudie également l'installation d'un hôtel 3 étoiles, d'un centre de formation de coiffeurs et d'une école informatique.

A Luc-la Primaube (12), la commune envisage la création d'une nouvelle annexe de la mairie et l'aménagement de l'existante en maison de santé pluriprofessionnelle. La démolition est prévue fin 2017 et livraison mi-2019.

A Fleurance (32), le conseil départemental du Gers programme des travaux d'isolation au collège Hubert-Reeves en 2018 et la création d'un nouveau gymnase.

A Cahors (46), le conseil régional Occitanie/ Midi-Pyrénées a voté une enveloppe de 1,8 million d'euros afin de procéder à la mise aux normes pour l'accès des personnes à mobilité réduite (PMR) et au câblage informatique du lycée Clément-Marot.

Les entreprises seront consultées en février 2018.

A Lacapelle-Marival (46), le conseil départemental du Lot va financer, à hauteur de 1,46 million d'euros HT, la construction d'un restaurant de 588 m2 pour le collège Jean-Monnet, sur une emprise de 1 500 m2 . Une consultation de maîtrise d'œuvre est en cours.

A Tarbes (65), le Grand Tarbes réfléchit à la construction d'une grande médiathèque au bâtiment 111.

A Albi (81), la SEM Themelia s'est vue confier la maîtrise d'œuvre pour la réhabilitation du bâtiment Pascal-Ambic et des pavillons de garde du site universitaire Jean-François Champollion.

Les travaux, évalués à 1,2 million d'euros, seront réalisés entre mai 2018 et septembre 2019.

A Antugnac (11), la communauté de communes du Limouxin projette la construction de la crèche « Les Loupiots » d'une surface de 330 m2 et d'un montant de 621 760 euros. La nouvelle structure sera mise en service en septembre 2018.

A Aigaliers (30), la municipalité envisage la rénovation et l'extension de la bibliothèque.

Trois architectes seront sollicités pour l'établissement d'un avant-projet chiffré.

A Montpellier (34), la Ville projette la création de nouveaux établissements scolaires. En 2019, l'école Benoîte-Groult devrait ouvrir à Malbosc (12 millions d'euros). Quatre autres établissements sont prévus dans des quartiers à forte poussée démographique : Rive gauche (2020), Restanque, Mosson et Boutonnet (2021).

A Quarante (34), le conseil départemental de l'Hérault a budgété une enveloppe de 2,5 millions d'euros pour la réhabilitation du collège Louis-Cahuzac.

BÂTIMENTS INDUSTRIELS

A Cherves-Richemont (16), le syndicat des pépiniéristes viticoles du Cognac et le conservatoire du vignoble charentais vont créer un centre régional de traitement à l'eau chaude sur un terrain de 4 500 m2 , proche de l'Ampélopole.

La mise en service est prévue au début 2018 pour un coût estimé à 350 000 euros.

TRAVAUX PUBLICS

A Mont-de-Marsan (40), la Ville va engager les travaux de construction de la nouvelle station d'épuration.

Les terrains sont d'ores et déjà acquis. L'agence de l'eau prendra en charge 60 % du coût de l'opération.

En Gironde (33), le conseil départemental a lancé un concours restreint de maîtrise d'œuvre pour la construction du futur parc routier départemental. Le budget prévisionnel s'établit à 14,5 millions d'euros HT.

Au Mas-d'Agenais (47), la municipalité lancera les travaux de construction d'une station d'épuration début 2018 pour une durée de cinq mois et un montant de 720 000 euros.

Une traversée de Pont-des-Sables par la D933 sera également réalisée pour un montant de 1,7 million d'euros.

A Montauban (82), la communauté d'agglomération du Grand Montauban lance un avis de consultation concernant la conception et la gestion du parking Roosevelt.

Le projet porte sur la création de 350 à 500 places sur plusieurs niveaux à la place d'un parking existant.

Le budget estimatif est de 31,4 millions d'euros.

La concession sera engagée pour une durée de vingt-cinq à trente ans. La date limite des candidatures est fixée au 12 octobre 2017.

A Sète (34), Sète Agglopôle Méditerranée va investir 64,3 millions d'euros pour la réalisation d'une station d'épuration d'une capacité de 165 000 équivalent habitants. La concession sera attribuée en décembre 2017 pour une mise en service en 2021.

A Calce (66), Perpignan Méditerranée Métropole lance un avis d'enquête publique relatif à la mise en compatibilité du PLU pour la reconstruction de la station d'épuration. Consultations en mairie jusqu'au 10 novembre 2017 inclus.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Isolation thermique durable des bâtiments existants

Date de parution : 12/2018

Voir

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur