En direct

Seize logements à la proue à Paris Xe
Façade sur le boulevard de la Villette - © © Jean-Claude Pattacini / Siemp

Seize logements à la proue à Paris Xe

JACQUES-FRANCK DEGIOANNI |  le 13/12/2013  |  ParisBâtimentLogement socialTransportsImmobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Paris
Bâtiment
Logement social
Transports
Immobilier
Logement
Architecture
Technique
Valider

Sur une parcelle d’angle, face au métro aérien, ces logements sociaux fraîchement inaugurés s’installent sur le boulevard de la Villette (Paris Xe), tout près de la célèbre rotonde de Claude-Nicolas Ledoux...

Tout décompte fait, il n’aura pas fallu moins que 60 000 tuiles vernissées montées à clin (3 nuances de noir, 3 nuances de blanc) pour venir habiller les 16 logements sociaux conçus par les architectes de Fresh, sous maîtrise d’ouvrage de la Société immobilière d’économie mixte de la Ville de Paris (Siemp). Seize logements auxquels il faut ajouter 13 places de stationnement et 1 commerce de proximité, une boulangerie-pâtisserie, la Maison Bichon.

Ledoux

Inaugurés ce jeudi 12 décembre 2013, cet ensemble prend place sur une parcelle d’angle autrefois occupée par trois immeubles insalubres, près de la rotonde récemment réhabilitée de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), face au viaduc du métro aérien. Un terrain acquis en 2007 par la Ville de Paris, dans le cadre du plan de résorption de l’habitat indigne. Deux séquences construites composent l'ensemble : sur le boulevard, un volume foncé raccordé à l’immeuble contigu. Sur la rue en retour, un volume clair, suturé aux immeubles voisins. Entre les deux, un ressaut de façade permet de ménager des vues biaises vers le lointain. Tous les logements sont à double orientation et/ou traversants.

Ressaut de façade et vues biaises...
Ressaut de façade et vues biaises... - © © Jean-Claude Pattacini / Siemp

Lucarnes

Intégralement habillés, jusqu’en toiture, de tuiles plates vernissées qui seront facilement nettoyées par l’eau de pluie, les deux volumes sont savamment percés de hautes fenêtres équipées de cadres et de persiennes métalliques. Orientées en direction du boulevard, ou allant chercher des vues diagonales vers le lointain, elles sont toutes équipées de triple vitrage en raison de la rumeur incessante de la ville en contrebas. En couronnement, les architectes ont réinterprété de manière contemporaine les «lucarnes» chères au vocabulaire formel faubourien parisien.

L'architecte Julien Rousseau (Fresh Architectures) explique son parti...
L'architecte Julien Rousseau (Fresh Architectures) explique son parti... - © © Jacques-Franck Degioanni / Le Moniteur

Durable

Construit avec des matériaux « durables » (menuiseries extérieures en aluminium, peintures à faible teneur en COV, etc.), le bâtiment bénéficie d’une isolation thermique renforcée, d’une toiture végétalisée, d’une cuve de récupération des eaux pluviales et de capteurs solaires thermiques produisant 40% de l’eau chaude sanitaire.

Vue sur le panorama urbain depuis les logements des étages supérieurs...
Vue sur le panorama urbain depuis les logements des étages supérieurs... - © © Jacques-Franck Degioanni / Le Moniteur

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Siemp

Maîtrise d’œuvre : Fresh Architectures (Julien Rousseau, Luca Battaglia, Ulisse Gnesda, Vanessa Petit, Pamela Gennari, Julien Faure et Hans-Eric Daroczi). BET : Noble Ingénierie. Coordination SPS : GTIF

Bureau de contrôle : Batiplus

Groupement d’entreprises : Tempere Construction / Tempere Entreprise

Surfaces : 1592 m2 Shon + 193 m2 SU (commerce)

Coût total d’opération : 5 816 423 euros HT.

Commentaires

Seize logements à la proue à Paris Xe

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil