Le moniteur
Séisme japonais : quel impact sur la production de matériels de BTP ?
Une usine Hitachi. - © © Gilles Rambaud

Séisme japonais : quel impact sur la production de matériels de BTP ?

Gilles Rambaud |  le 29/03/2011  |  International

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
International
Valider

Deux semaines après le séisme et le tsunami qui ont mis à mal une partie du Japon, des difficultés concernant les approvisionnements de matériels de BTP se profilent. D'une part, parce que le Japon compte plusieurs grands fabricants, d'autre part parce que le pays fournit une partie de l'électronique intervenant dans la fabrication d'autres constructeurs.

Le tremblement de terre japonais et le raz-de-marée qui s'en est suivi aura des conséquences sur la production d'engins de chantier, plus particulièrement les pelles hydrauliques. Komatsu et Hitachi, respectivement numéro un et numéro deux mondial pour ces engins, concentrent à eux seuls 45% du marché. Ces machines sont fabriquées au Japon ou dans des usines implantées ailleurs dans le monde mais tributaires de composants japonais. Komatsu a publié un bilan du séisme : le 25 mars la production avait repris dans les 6 usines touchées par la catastrophe sauf dans celle d'Ibaraki où une ligne d'assemblage est encore à l'arrêt. Situation identique chez Hitachi à la date du 29 mars avec l'annonce d'une reprise partielle de la production dans les 5 sites touchés et d'une situation normale ailleurs. Au-delà de ses propres capacités de production, le constructeur s'inquiète également de l'état des infrastructures portuaires et envisage de « rediriger nos exportations vers les ports de la région de Keihin » une zone épargnée par la catastrophe.

Un des principaux producteurs de composants électroniques

Ces difficultés des deux géants japonais profiteront-elles à leurs concurrents ? Pas forcément car sous les marques occidentales se cachent des machines « made in Japan » ou, a minima, des composants japonais. Volvo annonce ainsi le 29 mars que « la fabrication coréenne et chinoise des produits Volvo construction, et notamment des pelles, sera sans doute affectée en raison d'une pénurie des principaux composants hydrauliques ». Caterpillar avait lui admis dès le 18 mars qu'il était possible que « certaines de ses usines à travers le monde soient sporadiquement impactée par la situation au Japon » et qu'il « recherchait activement des sources d'approvisionnement alternatives au composants provenant des fournisseurs japonais ». Avant le séisme le délai moyen de livraison d'une pelle hydraulique en provenance du Japon était de 5 mois après la prise de commande. Un retard de 3 à 4 semaines semble d'ores et déjà certain. Le syndicat français des distributeurs de matériels (DLR) estime quant à lui le retard à environ trois mois. «Certes on peut penser que ces retards n'auront qu'un impact temporaire sur le chiffre d'affaires ; les ventes devraient finalement être réalisées avec quelques mois de décalage. Mais cette perturbation intervient dans un contexte tendu, déjà caractérisé par des délais de livraisons plus longs que la normale. Elle vient fragiliser un secteur dont la reprise était déjà hésitante, comme en atteste le recul du chiffre d'affaires observé au quatrième trimestre 2010 », explique Nicolas Bouzou, consultant économique du DLR, directeur et fondateur du cabinet Astères.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur