En direct

SEINE-MARITIME Trois projets de parcs éoliens offshore

RICHARD GOASGUEN |  le 16/10/2008  |  EnergieSeine-MaritimeFrance entièreEnergies renouvelables

Dans un contexte réglementaire et juridique imprécis et polémique, la Seine-Maritime compte trois projets de parcs éoliens offshore. Le plus abouti a obtenu la bénédiction des pouvoirs publics en septembre 2005 après appel d’offres européen. Il sera projet pilote en France et se situe à Veulettes-sur-Mer.

« Nous essuyons les plâtres mais entrons dans la dernière ligne droite », commente-t-on prudemment chez Enertrag, le groupe allemand porteur de ce projet qui annonce vingt et une machines pour une capacité installée de 105 mégawatts et un investissement de l’ordre de 260 millions d’euros.

Le permis de construire pour la partie mer vient d’être signé par le préfet de région, Michel Thénaut. Reste à obtenir celui pour la partie terrestre, soit 10 millions d’euros de travaux sous maîtrise d’ouvrage RTE qui affirme être « dans les starting-blocks ». Les différents chantiers pourraient démarrer en 2009. Enertrag maintient l’objectif d’une mise en service globale… courant 2010.

Une vive opposition « de terrain »

Mené par la Compagnie du Vent, passée dans le giron du groupe Suez, le projet dit « des Deux Côtes »,au large du Tréport, avait rencontré une vive opposition « de terrain ». Et un avis défavorable de la préfecture maritime en raison de l’abondance d’engins explosifs, datant de la dernière guerre, sur la zone. Depuis, le dossier a été légèrement revu à la baisse (141 mâts). Et surtout, il bénéficie d’un atout de poids. Le constructeur allemand Multibrid, également concerné par le projet de Veulettes-sur-Mer, a été récemment racheté par le groupe Areva. Celui-ci met, entre autres, dans la balance la possibilité de création d’une usine dédiée à la maintenance. Le dossier est de nouveau soumis au crible administratif « sous conditions ».

Enfin, un autre groupe allemand, WPD, mise aussi sur l’offshore en Normandie avec deux projets, l’un dans le Calvados, l’autre au large de Fécamp (50 à 60 mâts). Les négociations et rencontres avec les élus ou instances concernés se poursuivent.

Commentaires

SEINE-MARITIME Trois projets de parcs éoliens offshore

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX