En direct

Seine-Maritime Rénovation de l'Hôtel du département

RICHARD GOASGUEN |  le 07/02/1997  |  Collectivités localesNordSeine-Maritime

Construit à l'aube des années 60, l'Hôtel du département de Seine-Maritime a cohabité jusqu'en 1995 avec les services préfectoraux, désormais installés dans l'ancien Hôtel-Dieu de Rouen, Un vaste programme de rénovation sur trois ans est aujourd'hui lancé qui pourrait avoisiner les 70 millions.

La première phase des travaux s'achèvera avec l'hiver 1997 pour 8 millions de francs. Il s'agissait de revoir le câblage informatique et d'installer 2 000 points d'accès triples dans les différentes pièces. Pour la suite, les opérations se décomposent en deux catégories selon qu'elles peuvent être achevées ou non avant le début juillet 1997. A cette date en effet, la Seine-Maritime accueillera les trois premières étapes du Tour de France dont le conseil général sera le principal partenaire.

Avant cet événement, les 21 000 m2 de façades du bâtiment principal auront été ravalées. Les quatre lots ont été attribuées à l'entreprise rouennaise Maës pour 6,5 millions. Deux des anciens commerces situés en rez-de-chaussée seront devenus point d'accueil. Les autres commerces de la rue seront transformés en vitrines et points d'information.

Une deuxième phase de travaux, plus lourds, prendront le relais. la remise aux normes de la chaufferie (20 millions). Des consultations ont été lancées pour la sécurité incendie. A ce sujet, un éventuel nouveau tubage de la cheminée, située dans la tour des archives, est envisageable. Pour ce bâtiment haut de 104 m, un ravalement est aussi prévu (appels d'offres en juillet 1997).

Rapatrier une majorité de services

Autre opération programmée, mais non chiffrée : la réfection, avant fin 1998, des cinq étages du bâtiment principal. Des consultations vont être lancées pour un premier test sur un étage. « Le challenge est de faire évoluer les différentes techniques, pour le chauffage sans toucher à l'architecture », commente Denis Bellenger, le DGAS en charge de ces opérations de rénovation. Enfin, et là l'objectif se situe à trois ans, la construction d'une nouvelle aile est prévue de manière à rapatrier sur un même site une majorité des services actuellement disséminés en ville (300 personnes), ce qui revient cher en terme de loyers pour le conseil général.

Commentaires

Seine-Maritime Rénovation de l'Hôtel du département

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur