En direct

SEINE-ET-MARNE Signature d'une convention entre l'Education nationale et le BTP 77

le 06/04/2001  |  Seine-et-MarneApprentissage BTPFrance Collectivités localesEntreprises

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Apprentissage BTP
France
Collectivités locales
Entreprises
Hygiène
Immobilier
Valider

Lutte contre la pénurie de main-d'oeuvre

Michel Calmy, président de la fédération du BTP77, et André Lespagnol, recteur de l'académie de Créteil, ont signé, le 21 mars, une convention visant à créer une véritable synergie dans la formation des jeunes en direction des métiers du bâtiment et des travaux publics. Un accord destiné avant tout à lutter contre la pénurie de main-d'oeuvre dans ce secteur, qui connaît une très forte reprise d'activité.

En Seine-et-Marne, le pôle du BTP représente 1 500 recrutements par an dans des domaines aussi différents que le gros oeuvre, les équipements techniques, les finitions, l'aménagement, la métallerie, les travaux publics... Des dizaines de corps de métiers très différents par leurs caractéristiques et les qualités qu'ils requièrent et qui, pour l'heure, ne parviennent à attirer qu'un flux de 900 jeunes diplômés, venant des lycées (550 jeunes issus de l'enseignement professionnel) ou de l'apprentissage (350). A noter que la Seine-et-Marne compte environ 21 000 salariés du BTP et 6 000 patrons et artisans.

Des enseignants en milieu professionnel

La convention prévoit la mise à l'étude de sections d'apprentissage dans les établissements publics de formation professionnelle. Il est aussi question de diffuser en commun une information sur les métiers du BTP : les visites de chantiers constituent, par exemple, un moyen privilégié pour montrer les réalités professionnelles des différents métiers. Fédération et enseignement s'efforceront aussi d'expérimenter des échanges de personnes (stages d'enseignants en milieu professionnel ou interventions de professionnels à l'école).

Ascenseur social

Cette convention signée pour une période d'un an entend promouvoir les stages en entreprise des élèves sous statut scolaire et favoriser l'insertion de ces derniers en fin de scolarité par un dispositif de bourses aux emplois. Elle prévoit de mettre en valeur certains aspects méconnus des métiers du BTP et qui concernent notamment la protection sociale élargie contenue dans les conventions collectives du BTP, le statut salarial souvent plus favorable qu'on ne le croit. Une occasion pour le président, Michel Calmy, très attaché aux questions de formation, de rappeler que les « métiers du BTP demeurent un excellent ascenseur social pour les jeunes diplômés ».

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil