En direct

Seine-et-Marne La DDE utilise la peinture à l'eau pour les marquages routiers

le 28/03/1997  |  Seine-et-MarneFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
France
Valider

Respect de l'environnement et meilleures conditions de sécurité sont les deux raisons principales qui ont poussé la DDE de Seine-et-Marne à initier l'expérience pilote d'utilisation de la peinture à l'eau pour les marquages routiers. Cette peinture, dont le seul solvant est l'eau et non plus un effluent chimique (dont, jusqu'alors, 30 % se répandait dans l'atmosphère lors de l'épandage), présente également l'intérêt d'un séchage ultra-rapide qui évite aux agents des séjours prolongés sur les chaussées et de laborieux jeux de quilles pour le balisage. De plus, elle est totalement ininflammable. Tout cela pourrait paraître anecdotique, mais les quantités énormes de peinture utilisées chaque année plaident pour une meilleure prise en compte des risques objectifs dans ce domaine. La France consomme en effet plus de 25 000 t de peinture routière par an pour l'ensemble du réseau.

Les nouvelles générations de peintures acqueuses sont performantes en matière de séchage et d'application sous des conditions atmosphériques aussi étendues que les peintures solvantées. Ces peintures peuvent être mises en oeuvre avec des machines traditionnelles moyennant quelques adaptations.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil