En direct

SECURITE Près d'un salarié du BTP sur deux exposé au bruit

DOMINIQUE LE ROUX |  le 07/03/1997  |  EnvironnementEntreprisesSantéTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Environnement
Entreprises
Santé
Technique
Valider

Une étude du ministère du travail sur « Le bruit dans le travail » montre que plus de trois millions de salariés sont exposés à des nuisances sonores. 13 % des salariés le sont à un niveau supérieur à 85 décibels A, c'est-à-dire le seuil d'alerte au-delà duquel un risque de pathologie pour l'ouïe existe (1).

Le BTP est, avec l'agriculture, le secteur qui expose le plus les salariés aux nuisances sonores (voir tableau). Plus d'un salarié sur quatre dans la construction est exposé à un bruit supérieur à 85 dbA, 15 % sont victimes d'un bruit comportant des chocs importants et 17,6 % à un autre bruit gênant. Au total, près d'un salarié du BTP sur deux subit des nuisances sonores dans le cadre de son activité professionnelle. En revanche, les durées d'exposition les plus longues se rencontrent dans l'industrie, où six salariés sur dix (26 % dans le BTP) sont victimes d'un environnement sonore supérieur à 85 dbA plus de 20 heures par semaine. Ce sont les ouvriers qui sont les plus exposés au bruit. Qui plus est, précise l'étude, « les ouvriers exposés au bruit subissent plus souvent que les autres ouvriers d'autres contraintes physiques. 54 % sont exposés à des vibrations (contre 10 % de ceux qui ne sont pas exposés au bruit), 65 % à des contraintes articulaires (contre 42 %) et 72 % font de la manutention manuelle de charges (contre 54 %) ». Selon les médecins du travail les salariés exposés à un bruit supérieur à 85 dbA risquent une pathologie. Le tiers de ces salariés exposés à un tel niveau sonore plus de 20 heures par semaine n'ont pas de protection auditive à leur disposition. « Ils travaillent dans l'agriculture et la construction » précise l'étude.

(1) C'est aussi la limite d'exposition sonore quotidienne au delà de laquelle une protection individuelle est nécessaire à titre de comparaison, précise l'étude, 60 dbA est le niveau sonore d'une conversation normale.

TABLEAU : AGRICULTURE ET BTP : LES DEUX SECTEURS LES PLUS « BRUYANTS » Proportion en % de salariés exposés PAR Secteur d'activité

(Source : ministère du Travail)

Les salariés de la construction et de l'agriculture sont ceux qui sont le plus exposés au nuisances sonores ; les salaries de l'industrie connaissent eux les durées d'exposition au bruit les plus longues.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur