En direct

Sécurité et pavillons : l’Alsace s’engage

DEVIGE-STEWART Thierry |  le 16/10/2001  |  ImmobilierLogementArchitectureRéalisationsBas-Rhin

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Logement
Entreprises
Architecture
Réalisations
Bas-Rhin
Côte d'Or
Doubs
Haute-Saône
Haut-Rhin
Jura
Meurthe-et-Moselle
Meuse
Moselle
Nièvre
Saône-et-Loire
Territoire-de-Belfort
Vosges
Yonne
France entière
Maison individuelle
Valider

La convention régionale sur la sécurité dans les chantiers de maisons individuelles, signée à Strasbourg, constitue une première nationale : "Il ne s’agit pas d’une profession de foi philosophique, mais d’une série d’engagements précis sur le fonctionnement quotidien des chantiers", souligne René Wendling, ingénieur conseil régional de la Caisse régionale d’assurance maladie (Cram) d’Alsace-Moselle.
Certes, le thème de la sécurité dans les maisons individuelles avait déjà motivé d’autres conventions régionales, en particulier en Lorraine. Mais jusqu’ici, seuls les constructeurs de maisons individuelles, les Cram et l’office paritaire de prévention du BTP (OPP-BTP) s’étaient engagés.
L’implication de la fédération régionale du bâtiment d’Alsace, qui a proposé la première mouture du texte, constitue la grande originalité de la convention de Strasbourg.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur