En direct

Sécurité des ponts : le sénateur Hervé Maurey pointe
Hervé Maurey, à la tête de la mission d'information sénatorial sur la sécurité des ponts, le 4 février, sur le pont de Rosselmont à Petite-Rosselle (Moselle) - © Lucien Freytag

Sécurité des ponts : le sénateur Hervé Maurey pointe "une vraie dangerosité"

Jessica Ibelaïdene avec AFP |  le 18/11/2019  |  Haute-GaronneFrance entièreCollectivités localesEntretien des infrastructures pont

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Haute-Garonne
France entière
Travaux publics
Collectivités locales
Entretien des infrastructures
pont
Infrastructures
surveillance des ponts
Valider

L'effondrement d'un pont suspendu, en Haute-Garonne, "illustre malheureusement" les conclusions de la mission d'information sénatoriale sur la sécurité des ouvrages d'art, a déploré Hervé Maurey à l'AFP.

Le 18 novembre, l'effondrement d'un pont suspendu enjambant le Tarn, à Mirepoix-sur-Tarn, près de Toulouse, a relancé le débat sur la sécurité des ouvrages d'art. Le drame, qui a causé la mort d'une adolescente et "probablement" la disparition de plusieurs autres personnes, intervient alors que le sujet de l'entretien des ponts est fréquemment remis sur la table depuis la tragédie pont Morandi, à Gênes, en août 2018.

Il y a un an, le Sénat avait alors décidé de mettre en place une mission d'information sur cette problématique. Hervé Maurey, président de la dite mission, a réagi à l'événement survenu en Haute-Garonne auprès de l'AFP : "Lorsque nous avons titré notre rapport 'Sécurité des ponts, éviter un drame', nous étions dans le vrai. Et malheureusement, ce qu'il s'est passé illustre bien ce que nous disions dans ce rapport, à savoir qu'il y avait une vraie dangerosité sur l'état de nos ponts".

 

Sur le même sujet Sécurité des ponts : le Sénat appelle à la prise de conscience pour éviter « un drame »

 

Le co-rapporteur Michel Dagbert (PS) a fait part de son "effroi". "Ce qui fait froid dans le dos, c'est que cela vient confirmer ce qu'on avait pu connaître de par les auditions, les contributions", a-t-il déclaré à l'AFP.

 

L'ouvrage n'était pas considéré comme sensible

 

Selon le conseil départemental de Haute-Garonne, dont dépend son entretien, ce pont "n'était pas répertorié comme un ouvrage sensible". Mais pour le sénateur Maurey, "nous pouvons tout de même nous interroger: si un pont qui n'était pas recensé comme dangereux s'est effondré, qu'en est-il de ceux qui eux sont clairement identifiés comme présentant un risque"?

 

Sur le même sujet Les experts se penchent sur l'effondrement des ponts

 

Il ajoute : "un des problèmes est que nous ne connaissons pas l'état des ponts en France", une alerte que nombre de professionnels expriment depuis longtemps. C'est pourquoi la mission d'information avait appelé fin juin, en remettant son rapport, à la mise en place d'un "plan Marshall pour éviter un drame", et réclamait un audit des ouvrages.

 

Sur le même sujet « En France, la gestion des ponts pose davantage problème au niveau communal que national », Christian Tridon, président du Strres

 

Les conclusions préconisent également de réaffecter à la sécurité des ponts des crédits consacrés aux tunnels depuis la catastrophe du Mont-Blanc. "Ce fonds se termine, rappelle Hervé Maurey. Pendant vingt ans, nous y avons consacré 130 millions d'euros par an, je crois qu'il faut faire la même chose avec les ponts".

 

Système d'information géographique et carnet de santé

 

"Malheureusement l'actualité vient attester que la France a pris du retard", renchérit Michel Dagbert, qui, comme le stipule le rapport du mois de juin, réclame également la création d'un "fonds de soutien aux collectivités territoriales", la mise en place d'un "système d'information géographique exhaustif" au niveau national, ainsi que l'exigence d'un "carnet de santé par ouvrage".

Hervé Maurey soulève un dernier point. Selon lui, l'utilisation de plus en plus fréquente des GPS conduit à "une augmentation du trafic routier sur certains ouvrages d'art qui n'ont pas été conçus pour avoir autant de véhicules ou d'un gabarit aussi important".

 

Sur le même sujet Revivez le webinar "Entretien des ouvrages d'art, un défi pour les collectivités"

Commentaires

Sécurité des ponts : le sénateur Hervé Maurey pointe "une vraie dangerosité"

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Réhabilitation énergétique et mobilité urbaine

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur