En direct

Sécurité : Bouygues Construction tire l’intérim vers le haut

Emmanuelle N’Haux |  le 02/12/2011  |  Politique sociale

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Politique sociale
Valider
Accident du travail -

En signant, le 9 novembre dernier, une convention avec trois entreprises de travail temporaire (groupe Adecco, réseau Domitis et Randstad), Bouygues Entreprises France-Europe a voulu donner un signal fort dans le domaine de la sécurité sur les chantiers. « Depuis quelques années, nos résultats en matière de sécurité ont progressé. Certaines de nos entités sont parvenues au 0 accident . Nous devons poursuivre nos efforts en entraînant nos partenaires dans ce cercle vertueux », indique Philippe Bonnave, directeur général délégué de Bouy-gues Construction. Engagée depuis début 2007 dans une campagne de prévention des risques intitulée « La sécurité, mon vital combat », Bouygues Entreprises France-Europe a réussi à faire passer son taux de fréquence (1) de 12 à 6 en quatre ans (le BTP affiche un taux moyen de 46 en 2010). « Les intérimaires ont deux fois plus d’accidents que nos collaborateurs permanents, déplore Fabrice Léoni, directeur prévention santé. Les populations les plus à risques restant les jeunes de moins de 25 ans et ceux ayant moins de deux années d’ancienneté professionnelle. » C’est eux qui bénéficieront prioritairement d’un module de formation dédié aux fondamentaux de la prévention. Près de 800 intérimaires devraient être formés entre 2012 et 2014. Des formations « sauveteur secouriste du travail » sont également au programme.

Suivi statistique trimestriel

Autre axe de la convention : intégrer les intérimaires à la lutte contre les addictions à l’alcool et aux drogues menée par le groupe. « Les intérimaires délégués sur nos chantiers seront sensibilisés à notre politique et informés qu’ils pourront faire l’objet de test », précise Philippe Bonnave. L’ensemble des points mentionnés dans cette convention feront l’objet d’un suivi statistique trimestriel. « Nous serons attentifs aux résultats sécurité de nos prestataires. Ils seront un préalable à toute transaction future », prévient Philippe Bonnave. Cette année, Bouygues Entreprises France-Europe est entrée dans l’ère du « 0 risque, 0 prise de risque ».

PHOTO - 602566.BR.jpg
PHOTO - 602566.BR.jpg - © depoorter-Bouygues Construction

(1) Le taux de fréquence est égal au nombre d’accidents en 1 er règlement par million d’heures de travail.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 07/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur