En direct

Se chauffer au Rhône

P. D. |  le 22/11/2013  |  Collectivités localesRhôneEurope

GENÈVE -

L’Etat de Genève, la Ville de Genève et les Services industriels de Genève (SIG) s’unissent pour construire un réseau de chauffage à distance dans le quartier genevois de la Jonction. Ce projet pilote, baptisé CADéco, prévoit de chauffer une vingtaine d’immeubles aux énergies renouvelables, tout en améliorant la qualité de l’air dans le périmètre du quartier de la Jonction. Les études détaillées démarrent.

Ce projet vise à remplacer une vingtaine de chaudières disséminées dans ce quartier par une chaufferie centralisée. Une pompe à chaleur à haute température, située dans un bâtiment de la ville, quai du Seujet, récupérera la chaleur de l’eau du Rhône pour alimenter ce réseau de chauffage. Ce dernier chauffera les nouveaux bâtiments de l’écoquartier de la Jonction et des immeubles aujourd’hui alimentés en énergie fossile comme Sciences-II, l’Hôtel des finances ou le Bâtiment des forces motrices (BFM).

Mise en service en 2017

SIG investira 41 millions de francs suisses dans cette installation qui sera mise en service en 2017. CADéco Jonction produira 41 GWh de chaleur, soit l’équivalent de la consommation de 7 000 Genevois ou 3 500 logements. A terme, des panneaux solaires photovoltaïques installés sur le toit des bâtiments raccordés fourniront une partie de l’électricité nécessaire au fonctionnement de la pompe à chaleur.
Ce projet s’intègre dans la politique énergétique et climatique de la Ville de Genève, qui vise 100 % d’énergies renouvelables et zéro émission de CO2 d’ici à 2050 pour les besoins en chauffage de ses bâtiments.

Commentaires

Se chauffer au Rhône

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur