Energie

Schneider Electric rejoint la Smart Building Alliance

Mots clés : Efficacité énergétique - Entreprise du BTP - Industriels du BTP - Réglementation thermique et énergétique

Le géant mondial de la gestion de l’énergie entend faire bénéficier la filière du bâtiment intelligent de son envergure internationale, notamment via EcoXpert, son réseau d’entreprises spécialisées dans l’optimisation et l’efficacité énergétique.

 

C’est le « petit » dernier de la Smart Building Alliance. Schneider Electric a décidé de rejoindre l’association française dédiée à la promotion des bâtiments intelligents. La signature de la charte, « Bâtiment connecté, bâtiment solidaire et humain », par Julien Denormandie, le secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires, le 7 décembre dernier, a « définitivement » convaincu le groupe français de s’allier à l’organisation.

Base du label « Ready2services » de la SBA et l’alliance HQE-GBC, cette expérimentation a pour objectif d’accélérer la réalisation de logements et de bâtiments connectés et communicants, qui apportent des services aux occupants tout en étant confortables et respectueux de l’environnement. Le référentiel Ready2services, disponible début 2018 pour les bâtiments non résidentiels, constitue « une grande avancée en termes d’interopérabilité des données », se réjouit Schneider Electric. Pour rappel, il doit permettre au maître d’ouvrage et au maître d’œuvre de disposer d’une base référente dans l’élaboration du cahier des charges technique pour la mise en œuvre du lot « smart » à inclure dans les projets de « Smart Building ». « La SBA prône, entre autres, la conception d’une architecture optimisée pour des bâtiments connectés assurant une meilleure maîtrise de l’énergie, la capacité à s’intégrer facilement au sein d’un éco quartier et de produire des données génératrices de services », a indiqué Olivier Delepine, vice-président Partner Projects & EcoBuildings chez Schneider Electric France.

 

EcoXpert

 

L’entreprise dirigée par Jean-Pascal Tricoire entend faire bénéficier l’association de son envergure internationale, notamment via son réseau EcoXpert, qui regroupe 3000 professionnels de l’équipement électrique du bâtiment dans le monde. Par ailleurs, le président de la SBA, Emmanuel François, animera une table ronde à l’occasion de l’Innovation Summit Paris, une grande manifestation organisée par Schneider Electric qui réunira 5000 professionnels au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris, le 5 et 6 avril.

Créée en 2012, la SBA a pour objectif d’accompagner les acteurs privés et publics du bâtiment et de la ville dans leur transition numérique. Elle regroupe plus de 200 acteurs privés et publics – industriels, sociétés de services, bureaux d’études, architectes, constructeurs, promoteurs, start-up. Parmi ses membres, de grands noms de la construction (Bouygues, Vinci), de l’énergie (Engie) et de l’industrie (Legrand). S’appuyant sur les travaux de ses commissions, l’association a notamment élaboré les référentiels techniques (Ready2Services, Ready2Grid) ainsi que les modèles de valorisation du smart building (building as a service).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X