En direct

Saône-et-Loire Restauration virtuelle et réelle de l’abbaye de Cluny
PHOTO - Est73 Cluny.eps - © Traces écrites

Saône-et-Loire Restauration virtuelle et réelle de l’abbaye de Cluny

CHRISTIANE PERRUCHOT |  le 16/10/2008  |  Collectivités localesSaône-et-LoireFrance entièreEuropePatrimoine

La convention cadre du contrat de progrès Etat-région, signée le 9 octobre à Cluny, officialise le premier chantier de restauration de monuments historiques associé aux nouvelles technologies de l’image. Le centre des monuments nationaux (ministère de la Culture et de la Communication), l’Ecole nationale des arts et métiers (Ensam), le conseil régional de Bourgogne, le conseil général de Saône-et-Loire, la ville de Cluny et l’Europe (Feder) mobilisent 22,44 millions d’euros pour restituer la Maior Ecclesia, la grande église de l’abbaye de Cluny, détruite à 90 % après la Révolution.

Les recherches sur l’image menées par l’Ensam de Cluny, hébergée dans les bâtiments XVIIe et XVIIIe de l’abbaye, permettent d’expérimenter la technologie de la réalité augmentée. D’ici à 2012, et grâce à une enveloppe de 3,4 millions d’euros, les parties manquantes réapparaîtront avec des intensités lumineuses variables selon le moment de la journée. L’installation du premier des quatre écrans mobiles s’est déroulée en juin dans le transept sud. Dans une salle de projection de 100 places, les spectateurs revivront en trois dimensions le chantier de l’église construite en l’an 910.

Des travaux classiques

L’essentiel du budget servira à des travaux classiques de restauration, sous maîtrise d’œuvre de Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques. Pateu et Robert pilote le groupement d’entreprises chargé de consolider les vestiges et de remodeler le circuit de visite. Engagée en juin, la restauration remettra le bras sud du grand transept dans son dernier état connu avant la Révolution : couverture des murs avec un enduit blanc à la chaux, revêtement des arcs et des colonnes avec un ton pierre et parement du sol avec de grandes dalles. Démarrés à la rentrée, les travaux du petit transept permettent de rabaisser le sol et de restaurer les maçonneries. La démolition d’appendices dégagera l’épine dorsale de l’église. Pour l’été 2010, l’espace d’accueil du public déménagera du musée d’art et d’archéologie jusqu’au palais du Pape-Gélase, entrée naturelle de l’abbaye.

Dépendances à restaurer

Pour le 1 100e anniversaire de l’ordre clunisien en 2010, un appel à projets concerne les cent vingt sites européens. Dans le Clunisois, il porte notamment sur la restauration du bâti des anciennes dépendances de l’abbaye, dans les villages alentour. Le plan de sauvegarde de la ville de Cluny vise à remettre des logements sur le marché et de valoriser des annexes de l’abbaye. L’Ensam réfléchit de son côté à la réorganisation de ses locaux. Le conseil régional de Bourgogne construit un nouveau restaurant universitaire à l’écart des bâtiments conventuels.

Commentaires

Saône-et-Loire Restauration virtuelle et réelle de l’abbaye de Cluny

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX