En direct

Santé : gestion du risque radon sur les lieux de travail

Cloâtre Elodie |  le 04/09/2008  |  France entièreBâtimentEnergieSantéRéglementation

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Bâtiment
Energie
Santé
Réglementation
Marchés privés
Technique
Valider

Un arrêté relatif à la gestion du risque lié au radon dans les lieux de travail vient d’être publié au Journal Officiel le 2 septembre 2008.

Ce texte fixe la liste des activités ou catégories d’activités professionnelles qui s’exercent au moins une heure par jour dans des lieux souterrains, où les travailleurs, en raison de la situation de leurs lieux de travail, sont exposés à l’activité du radon, et pour lesquels l’employeur est obligé de faire procéder à des mesures. Il s’agit des activités suivantes :
- entretien et surveillance de voies de circulation, d’aires de stationnement ;
- entretien, conduite et surveillance de matériels roulants ou de véhicules ;
- manutention et approvisionnement de marchandises ou de matériels ;
- activités hôtelières et de restauration ;
- entretien et organisation de visite de lieux à vocation touristique, culturelle ou scientifique ;
- maintenance d'ouvrage de bâtiment et de génie civil ainsi que de leurs équipements ;
- activités professionnelles exercées dans des établissements ouverts au public visés au code de la santé ;
- activités professionnelles exercées au moins une heure par jour dans des établissements thermaux.

Egalement des précisions concernant les modalités et les conditions d'application des dispositions prévues en fonction des résultats obtenus et en fonction des niveaux d'activité volumique du radon fixés par la décision de l'Autorité de sûreté nucléaire. L’employeur doit mettre en œuvre des actions soit d’ordre technique pour réduire l’activité, soit d’ordre organisationnel pour réduire l’exposition des travailleurs à un niveau aussi bas que possible. De plus, si les niveaux d’activité ou d’exposition le justifient, des mesures de protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants.
A souligner : les mesures de l'activité volumique du radon sont renouvelées au moins tous les cinq ans ou après toute modification de la ventilation ou, le cas échéant, de l'étanchéité des locaux.

Elodie Cloâtre

Retrouvez l'arrêté du 2 septembre 2008

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Histoire contemporaine des paysages, parcs et jardins

Date de parution : 11/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur