En direct

Santé au travail : les salariés des PME restent peu informés

Defawe Philippe |  le 24/01/2008  |  France entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
France entière
Valider

Seul un salarié de petite et moyenne entreprise (PME) sur cinq a reçu une information ou une formation sur les risques que fait courir son travail à sa santé, contre deux sur cinq dans les grandes entreprises, selon une étude de la Dares (ministère du Travail) publiée mercredi.
En 2005, 19% des salariés ont signalé avoir reçu au cours des douze derniers mois une information sur les risques liés à leur travail, et "20% ont reçu une formation à la sécurité", indique l'étude.
"Au total, 31% ont reçu soit une information, soit une formation sur ce thème", poursuit-elle.
Mais la situation est "moins favorable" dans les PME, surtout en matière de formation à la sécurité: "globalement, dans les établissements de moins de 50 salariés, un salarié sur cinq a reçu soit une formation, soit une information, contre deux sur cinq dans les grands établissements (plus de 500 salariés)", relève la Dares.
Les entreprises sont pourtant tenues de mettre en place des politiques de prévention. Le Code du travail a même récemment renforcé leurs obligations, notamment "en ce qui concerne l'évaluation des risques", rappelle l'étude.
Formation et information sont plus fréquentes pour les salariés de l'industrie automobile, des biens intermédiaires et d'équipement, ainsi que dans l'énergie, le BTP, les transports et télécommunications. "Elles sont en revanche plus rares dans le commerce et les services, par exemple", selon la Dares.
L'essentiel des formations et informations proviennent des directions des entreprises ou de la médecine du travail, moins des syndicats, souvent absents dans les PME.
Enfin, les femmes "semblent moins bénéficier des mesures de prévention que les hommes", elles ont moins souvent bénéficié d'une visite médicale avec un médecin du travail et ont été moins informées sur la sécurité.
Cette différence s'explique en partie par le fait que les hommes exercent plus souvent des professions "à risques" comme celle d'ouvrier.
©AFP

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Précis du droit de la commande publique

Précis du droit de la commande publique

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur