En direct

« Sans reprise des appels d’offres publics, l’activité pourrait s’effondrer dès janvier 2021 », Christophe Possémé, président de l’UMGO
Christophe Possémé, président de l'UMGO. - © Christophe Manquillet / Le Moniteur

« Sans reprise des appels d’offres publics, l’activité pourrait s’effondrer dès janvier 2021 », Christophe Possémé, président de l’UMGO

Amélie Luquain |  le 03/04/2020  |  TechniqueFrance CoronavirusFFBMaçonnerie

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Entreprises
Technique
France
Coronavirus
FFB
Maçonnerie
Guide OPPBTP
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Selon l’Union de la maçonnerie et du gros œuvre (FFB), interrogée le 1er avril, la crise provoquée par la pandémie pourrait s’aggraver. Une agonie au long cours.

Dans une note interne à l'UMGO, vous dénoncez une baisse importante des appels d’offres par les donneurs d’ordre [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

« Sans reprise des appels d’offres publics, l’activité pourrait s’effondrer dès janvier 2021 », Christophe Possémé, président de l’UMGO

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil