Réalisations

Sanaa présente succinctement le Louvre-Lens au Louvre-Paris (+vidéo du projet)

Les architectes japonais Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa, de l’agence tokyoïte Sanaa, ont présenté le 8 octobre leur projet de Louvre à Lens, dans l’auditorium du Louvre à Paris. De quoi rester sur sa faim.

Pas une seule des 450 places de l’auditorium du Louvre n’était vacante, mercredi dernier, pour la conférence très attendue de l’agence d’architecture japonaise Sanaa sur le projet de musée du Louvre à Lens (Nord). Une salle affamée d’architecture. Mais pas sûr que les convives soient tous ressortis rassasiés. Car l’architecte Kazuyo Sejima a porté un commentaire plutôt général sur un défilé d’images virtuelles.
On retient l’idée maîtresse de « fondre le plus possible l’architecture dans le paysage ». Car avec ses 350 mètres de long, le futur musée en impose. Le parti pris des concepteurs est donc d’habiller les galeries d’expositions, soit de verre, soit d’aluminium. « Les vitrages translucides permettent d’admirer le paysage, précise la japonaise ; tandis que les panneaux opaques – mais brillants – sont là pour le refléter. »
L’architecture n’est-elle pas en train de disparaître dans la nature ? « L’harmonie avec la nature n’existe pas si l’architecture disparaît », répond l’architecte Ryue Nishizawa. Selon lui, « l’architecture et la nature se fondent entre elles seulement si les deux parties existent ». Et si finalement Sanaa n’avait pas besoin de faire de longs discours, puisque leurs bâtiments parlent d’eux-mêmes ?

Milena Chessa

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X