En direct

Jurisprudence

Samaritaine : l’académie d’architecture réagit

Service architecture et urbanisme |  le 19/05/2014  |  ProfessionArchitectureRéglementationTechniqueBâtiment

L’annulation, par le tribunal administratif de Paris, de l'un des permis de construire du chantier de la Samaritaine (Sanaa, architectes) inquiète l’académie d’architecture, qui l’a fait savoir par la voix de son président…

La décision de justice rendue le 13 mai 2014 par le Tribunal administratif de Paris dans le dossier «Samaritaine» constitue «une jurisprudence préoccupante» selon Thierry Van de Wyngaert, président de l'académie d'architecture. Dans un communiqué publié le 18 mai, l’académie exprime ainsi ses plus vives réserves : «L’inquiétude que suscite cette décision, quant à la dévalorisation de l'avis des experts ayant légitimé les formes architecturales et urbaines du projet dans le cadre du permis de construire accordé, est renforcée par l'approche particulièrement étroite adoptée par le tribunal lorsqu'il estime, dans son jugement, que la juxtaposition du nouveau bâtiment, et plus particulièrement sa façade ondulante, exclusivement réalisée en verre, avec des immeubles parisiens en pierre, "variés mais traditionnels", apparait "dissonante"» estime l’académie.

«Une telle conception des règles d’urbanisme, qui autorise à fonder un jugement sur des critères esthétiques et subjectifs pour justifier de la pertinence d'un recours, est incompatible avec une vision contemporaine de la ville, et n’aurait pas permis à certains bâtiments les plus emblématiques de notre histoire de voir le jour» rappelle-t-elle. L’académie invite donc les architectes à s’emparer du sujet et à souscrire à une pétition afin de rappeler «qu’il faut donner aux architectes dépositaires d’un savoir qui leur permet de s’appuyer sur la mémoire pour fonder leur projet, les moyens de conduire la mission que la loi leur a réservée, en dialogue avec une société civile attentive et concernée, aux côtés d’administrations compétentes, servis par une justice éclairée.»

«Il faut continuer à faire vivre la ville», conclut-elle.

Alerte Samaritaine...

Commentaires

Samaritaine : l’académie d’architecture réagit

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d’études Structure

AUTODESK REVIT pour les bureaux d’études Structure

Date de parution : 11/2018

Voir

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Vocabulaire illustré de la construction (Français-Anglais)

Date de parution : 11/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur