En direct

Salonvert s’enracine à l’est de Lyon
© La transformation et l'extension d'une base de loisirs proche de Bourgoin-Jallieu offre le site convoité pour un ancrage durable de Salonvert dans la région lyonnaise. - © Frédéric Bondoux

Salonvert s’enracine à l’est de Lyon

Laurent miguet |  le 06/03/2017  |  EntreprisesPaysageIsère

La première édition de Salonvert à côté de Bourgoin-Jallieu (Isère), programmée les 20 et 21 septembre prochains, annonce une implantation durable sur la frange est de la région lyonnaise : Profield Evénementiel, opérateur de l’événement, a signé un contrat de 10 ans avec l’exploitant de la base de loisirs d’une dizaine d’hectares à Vénérieu. L’acquisition de terrains alentour lui permettra de se déployer sur plus de 25 hectares, tout en enrichissant son offre au BTP et aux espaces verts.

Vénérieu (Isère) devient le troisième port d’attache de Salonvert, après Saint-Chéron (Essonne) et Saint-Selve (Gironde). « Outre la métropole lyonnaise, cette implantation facilitera la pénétration de territoires encore peu touchés par l’événement : la Franche-Comté, la Savoie et la Suisse, qui, en raison du manque d’enneigement, doivent miser autant sur le vert que sur le blanc pour leur attractivité touristique », parie Frédéric Bondoux, P-DG et fondateur de Profield Group. Le nouveau site confirme le cycle géographique de Salonvert : aux années impaires en Ile-de-France, répondent en alternance l’édition du sud-ouest et celle du sillon rhodanien. Jusqu’ici, cette dernière s’était déroulée dans plusieurs sites, au sud de Lyon.

Fusion Espaces verts et BTP

Mais la vocation de la nouvelle implantation dépasse l’édition quadriennale de l’événement dédié aux espaces verts. « La surface dont nous disposons permet de fusionner Salonvert avec notre salon du BTP », annonce Frédéric Bondoux. Sur un terrain enrichi d’une nouvelle couche de 15 cm de terre végétale, deux circuits de forme ovale comprendront une allée commune à l’offre qui intéresse autant les TP que les travaux paysagers, sans déroger aux deux clés du concept qui constitue la signature de Salonvert : la trajectoire obligatoire garantit à chaque exposant une visibilité auprès de 100 % des visiteurs, et ces derniers disposent des surfaces nécessaires pour tester les matériels. Elisabeth Pelikan, qui a déjà fait ses preuves à Saint-Chéron, figure dans la short liste des paysagistes consultés pour le design du site. Profield Evénementiel vise 8000 visiteurs en espaces verts et 7000 en TP.

Parcelles dédiées au biocontrôle

Deux autres types de prestations de services devraient accélérer l’amortissement de l’implantation de Vénérieu : les entreprises clientes pourront y tenir leurs propres événements ; l’opérateur de Salonvert proposera  des parcelles aux industriels du bio-contrôle, pour leur permettre de tester les solutions compatibles avec l’interdiction des produits  phytosanitaires dans l’espace public.

Commentaires

Salonvert s’enracine à l’est de Lyon

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur