Salaires : les coups de pouce de Bouygues pour contrer l’inflation

Afin d’atténuer les effets de l’inflation sur le pouvoir d’achat, le groupe versera à ses salariés la prime « de partage de la valeur » instaurée par la loi du 16 août dernier. Une mesure dont profiteront notamment les compagnons qui officient chez Colas et Bouygues Construction.

Partager
Salaires : les coups de pouce de Bouygues pour contrer l’inflation
Sur le périmètre France des activités BTP, le taux de revue salariale global des salariés de Bouygues concernés par la prime de partage de la valeur s’élève à plus de 6% sur 12 mois.

« Aider en priorité les collaborateurs situés aux premiers niveaux de l’échelle de salaires, afin d’atténuer le plus possible les impacts négatifs de la hausse du coût de la vie. » Tel est le crédo de Jean-Manuel Soussan, directeur général adjoint en charge des RH du groupe Bouygues, dans un contexte de hausse de l’inflation en France, évaluée par l’INSEE à 5,8 % en août dernier.

L’entreprise envisage ainsi de verser à ses salariés la prime « de partage de la valeur » exonérée de cotisations sociales et d’impôt instaurée par la loi du 16 août dernier, et qui prend le relai de la « prime Macron ». Le dispositif bénéficiera aux collaborateurs percevant une rémunération inférieure à deux SMIC annuels, selon un barème pouvant aller jusqu’à 1 000 euros, avec un minimum de 500 euros. Une mesure dont profiteront notamment les compagnons qui officient chez Colas et Bouygues Construction.


Un taux de revue salariale globale excédant 6 %

Décembre 2021, mars 2022, septembre 2022… En contrepoint de la revue salariale annuelle, Bouygues a consenti plusieurs révisions au cours de ces douze derniers mois. De sorte que « sur le périmètre France des activités de construction, le taux de revue salariale global des collaborateurs concernés par la prime de partage de la valeur est, en intégrant l’ensemble des mesures prises sur une année, de plus de 6%, ce qui couvre ainsi la totalité de la hausse de l’inflation », fait valoir la major.

Côté international, Bouygues prendra des mesures « au cas par cas » en fonction du contexte local dans certains pays connaissant « des niveaux d’inflation extrêmement élevés ».

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Architecture

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil