En direct

Saint-Symphorien vise la cour des grands
Deux spectaculaires voiles de béton de 80 cm d'épaisseur et 23 m de haut ont été érigés de part et d'autre du nouveau virage en vue de recevoir une toiture-terrasse. - © DEMATHIEU BARD

Saint-Symphorien vise la cour des grands

Philippe Bohlinger |  le 01/06/2021  |  StadeDemathieu BardEquipement sportifMetz

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Stade
Chantiers
Demathieu Bard
Equipement sportif
Metz
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le stade du FC Metz réceptionne sa tribune sud et étoffe ses capacités d'accueil avec un premier virage en voie d'achèvement.

 

Les travaux de réhabilitation de l'arène footballistique du FC Metz battent leur plein. Le presque centenaire stade Saint-Symphorien se dote actuellement d'un virage, un an après l'achèvement de sa nouvelle tribune sud. Mesurant 110 m de long pour 27 m de haut, celle-ci répond à la fois aux ambitions sportives du club mosellan et à sa volonté de se diversifier hors matchs dans l'événementiel et l'hébergement d'entreprises.

Le nouvel équipement abrite en effet sur ses cinq niveaux un club affaires, des salles de séminaires et des locaux de coworking. Le virage qui viendra fermer l'angle ouest de la tribune hébergera pour sa part un auditorium de 250 places ainsi que des espaces de réception et d'accueil du public. Sa livraison est attendue en fin d'année. En tout, 15 400 m² SP seront créés.

PHOTO - 25507_1506214_k4_k1_3484368.jpg
La tribune sud abrite sous ses gradins cinq niveaux d'activités tertiaires totalisant 15 400 m². - © LOR'N VERIF

Edifier la tribune en une saison. Le chantier a démarré en mai 2019, au lendemain du dernier match de Ligue 1, avec un timing serré. L'objectif initial était d'ériger la nouvelle tribune sud en une saison sportive. « Le double enjeu de respect des délais et de travail dans un stade en exploitation a été en partie résolu grâce au recours massif à la préfabrication », éclaire Julien Cavelius, directeur de travaux chez Demathieu Bard Construction. A ces fins, le groupement Demathieu Bard (mandataire) et Costantini, titulaire du lot gros œuvre et charpente métallique, a installé dès le premier été du chantier deux grues de 60 m et de 13 t pour une période intensive de sept mois. Elles ont permis la mise en place de 96 poutres crémaillères et de 3 600 m linéaires cumulés de gradins fournis par Capremib, une filiale de Demathieu Bard, ainsi que 10 000 m2 de dalles alvéolaires précontraintes apportées par le luxembourgeois FB Groupe.

4 300 places assises supplémentaires (tribune et virages).

 

1 130 t : poids de la charpente métallique assemblée au sol.

 

3,6 km de gradins préfabriqués (tribune).

 

10 000 m3 de béton mobilisés (tribune).

[...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil