En direct

SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES Un complexe culturel géant en projet

VERONIQUE DE JACQUELOT |  le 05/05/2000  |  Seine-et-MarneFrance Collectivités localesArchitectureDroit de l'urbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
France
Collectivités locales
Architecture
Droit de l'urbanisme
Béton
Urbanisme commercial
Yvelines
Paris
Urbanisme
Réglementation
Produits et matériels
Valider

La société MAB et l'EPA négocient la convention de mise à disposition des terrains

Entre l'université et le centre commercial, à l'angle des avenues du Pas-du-Lac et de la Source-de-la-Bièvre, la société MAB projette de réaliser, sur 40 000 m2 de shon, un complexe culturel et commercial géant ou, autrement dit de nos jours, « un parc culturel urbain d'animation permanente », déjà baptisé Fiesta.

En clair, il s'agirait d'un bâtiment sur quatre niveaux, dont un en sous-sol, qui abriterait à la fois un multiplexe cinématographique à R + 2 (UGC, 14 salles, 3 300 places environ) et des commerces (restaurants/magasins/bowling/jeux informatiques...) tous spécialisés dans le sport, la santé, la culture, les loisirs en général...

Tandis que UGC a d'ores et déjà obtenu l'accord de la commission départementale d'équipement cinématographique, MAB doit encore déposer, en juin prochain sans doute, une demande d'autorisation d'ouverture auprès de la Cdec pour la partie strictement commerciale du projet. Parallèlement, le promoteur et l'établissement public (EPA) négocient actuellement la convention de mise à disposition des terrains.

Deux moyennes surfaces (Virgin et Go Sport), enfin, ont par ailleurs signé ou sont sur le point de signer une promesse d'achat.

Le projet est donc bien avancé. Un cabinet d'architecture (CVZ) a déjà réalisé la perspective du futur bâtiment. Celui-ci, conçu pour s'intégrer parmi les immeubles environnants, comportera des façades alliant des surfaces en béton blanc poli et en verre avec des corniches de recouvrement. Les utilisateurs assureront l'aménagement intérieur de leurs locaux.

En complément, sous maîtrise d'ouvrage de l'EPA cette fois, un parking souterrain de 1 250 places doit être réalisé pour assurer la viabilité de l'ensemble.

Fiche technique

Maître d'ouvrage : groupe MAB.

Architectes : CVZ (Paris).

Echéancier : dépôt du permis de construire, décembre 2000, et début des travaux, septembre-octobre 2001.

Ouverture : septembre- octobre 2003.

Montant des travaux : 28,96 millions d'euros (190 millions de francs).

DESSIN : Le parc culturel urbain d'animation permanente abritera un multiplexe cinématographique de 14 salles et des commerces.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil