En direct

Communiqué

Saint-Maximin : restauration et sécurisation du jardin de l’Enclos, au Couvent royal

le 05/07/2021  |  VarPatrimoine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Vie du BTP
Var
Patrimoine
Valider
Le jardin de l’Enclos du Couvent royal fait l’objet de travaux. La livraison du chantier est prévue en octobre prochain.

Propriété départementale acquise en 1980 et faisant partie des Espaces Naturels Sensibles (ENS), le jardin de l’Enclos du Couvent royal, à Saint-Maximin (Var), fait l’objet d’un projet culturel et touristique. L’objectif est de redonner à ce jardin son caractère médiéval.

Les travaux, d’un coût estimé à plus de 140 k€, entièrement financés par le Département via la taxe d’aménagement, ont débuté en mai dernier. Ils se déclinent en deux étapes, dont la restauration et la sécurisation des éléments patrimoniaux de ce site d’une superficie d’environ 3 ha. Toutes les opérations sont assurées par les tailleurs de pierre et les maçons de la Société Méditerranéenne de Bâtiment et de Rénovation (SMBR). Cette entreprise est spécialisée dans la restauration du patrimoine ancien et agréée Monuments historiques.

Concrètement, ce projet consiste à reprendre une partie du mur d’enclos sur 264 m. « Des moellons de pierre finissaient par tomber sur l’espace public », souligne Patrick Péquignot, chef de projet sur les ENS et adjoint au chef de service ingénierie des ENS, sur le site d’actualité Var-Matin. En outre, les travaux se focaliseront également sur l’escalier sud. En effet, les 20 marches se sont tassées au fil du temps. Elles ont déjà été déposées et numérotées, et seront remises d’aplomb. Les trous sur la calade en galets de 3 m² au pied de l’escalier vont également être bouchés. Par ailleurs, le mur de soutènement bénéficiera de travaux de purge, de maçonnerie et de reprise des points. Les ouvriers travaillent déjà également sur le portail et les piliers du cimetière.

L’ensemble des opérations sera réalisé en respectant le caractère des lieux. Notons qu’une transformation plus importante est prévue d’ici 2023 pour permettre au jardin de l’Enclos de retrouver les codes du Moyen Âge, tant par les arbres qui y seront plantés que par sa conception.

Commentaires

Saint-Maximin : restauration et sécurisation du jardin de l’Enclos, au Couvent royal

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil